1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pour Alice Coffin, "être lesbienne, c'est s'opposer à tout un système"
1 min de lecture

Pour Alice Coffin, "être lesbienne, c'est s'opposer à tout un système"

INVITÉE RTL - Alice Coffin, conseillère municipale écologiste à Paris et auteure du "Génie lesbien", détaille sa vision des rapports de domination entre les genres.

Alice Coffin au micro de RTL.
Alice Coffin au micro de RTL.
Crédit : RTL
Féministe, écologiste, conseillère de Paris : Alice Coffin invitée des Auditeurs ont la parole
01:06:00
Féministe, écologiste, conseillère de Paris : Alice Coffin invitée des Auditeurs ont la parole
01:06:00
Pascal Praud & Victor Goury-Laffont

Son livre Le génie lesbien, sorti le 30 septembre 2020 aux Éditions Grasset, avait fait polémique et provoqué une vague de cyberharcèlement à son encontre. Ce vendredi 24 septembre, Alice Coffin, élue écologiste au Conseil municipal de Paris, est venue préciser sa vision du féminisme et répondre aux questions des auditeurs de RTL.
"Je ne dis pas que, parce que tu es un homme, tu es coupable. C'est un système où les représentations, font que l'on place les hommes dans une certaine situation par rapport aux femmes", explique Alice Coffin, qui rappelle qu'il y a "par jour, 137 femmes qui meurent dans le monde", tuées par un membre de leur famille, comme le confirment les chiffres de l'ONU.

Un "système" qu'Alice Coffin analyse également sous le prisme des relations amoureuses. "Être lesbienne, ce n'est pas seulement une question d'orientation sexuelle, explique-t-elle, c'est aussi s'opposer à un système où tout est construit pour que l'hétérosexualité soit l'unique modèle. C'est bien que ce modèle existe, mais il y en a d'autres. Vivre avec une femme, c'est encore transgressif". 

L'élue écologiste, qui appuie la candidature de Sandrine Rousseau, revient également sur la faible présence féminine dans les institutions culturelles et l'enseignement. "Quand on passe son enfance à ne lire que des livres d'hommes, à ne voir des films essentiellement réalisés par des hommes, une certaine représentation des hommes s'imposent à nous, note-t-elle. Il faut permettre à son imaginaire d'avoir d'autres histoires, d'autres représentations du monde".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/