1 min de lecture École

Plan pauvreté : pourquoi Macron veut financer les petits-déjeuners à l'école

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron dévoile le plan pauvreté, ce jeudi 13 septembre. Le président de la République souhaite notamment qu'un fonds pour financer des petits-déjeuners dans les écoles prioritaires soit mis en place.

Un enfant prenant son petit-déjeuner (photo d'illustration)
Un enfant prenant son petit-déjeuner (photo d'illustration) Crédit : POUZET/SIPA
Yannick Olland
et Marie-Pierre Haddad

Annoncé depuis plusieurs mois, le plan pauvreté est dévoilé, ce jeudi 13 septembre. Emmanuel Macron et le gouvernement parle d'un effort "considérable" pour lutter contre la pauvreté. Il sera doté de "8 milliards d'euros sur quatre ans", comme l'a annoncé Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement. 

À titre de comparaison, la somme investie sous François Hollande avait été de 2,5 milliards d'euros sur 5 ans. Ce n'est donc pas le premier plan du genre, puisqu'en 20 ans, on a multiplié les mesures sans faire reculer la pauvreté.

À quoi serviront ces 8 milliards d'euros ? À empêcher déjà les plus jeunes de sombrer dans la précarité. 30.000 places supplémentaires en crèches seront créées. Dans les écoles prioritaires, des petits-déjeuners gratuits vont être distribués. En effet, un fonds va être créer pour les financer.

À lire aussi
Portail de l'école maternelle du Clos du Noyer à Avignon Vaucluse
Une mère retrouve son fils de 3 ans, censé être à l'école, seul dans Avignon

Aider les enfants à s'impliquer davantage

Aller en classe le ventre plein, changerait tout. La preuve à l'école Karine de Strasbourg où le dispositif existe déjà depuis six ans. Depuis la rentrée, deux fois par semaine, une classe de CM1 se transforme en une salle de petit-déjeuner, pris tous ensemble. De nombreux enfants ne prenaient pas de petit-déjeuners tous les jours

Céline Allaire, institutrice dans cette classe a lancé ce projet : "J'ai fait un sondage dans la classe et je me suis rendue compte que seulement cinq enfants, sur les 27 que j'avais à l'époque, prenaient un petit-déjeuner. Ce n'était pas lié à des problèmes financiers, mais une pauvreté sociale qui fait que les enfants et les familles ont des habitudes de vie plus compliquées".

Depuis qu'est-ce-qui a changé ? "L'implication des enfants en classe. C'est quelque chose de ludique qui amène à faire des mathématiques, du français, de l'Histoire. Les élèves sont aussi plus réveillés et plus attentifs jusqu'à l'heure du déjeuner".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Alimentation Strasbourg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794768921
Plan pauvreté : pourquoi Macron veut financer les petits-déjeuners à l'école
Plan pauvreté : pourquoi Macron veut financer les petits-déjeuners à l'école
ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron dévoile le plan pauvreté, ce jeudi 13 septembre. Le président de la République souhaite notamment qu'un fonds pour financer des petits-déjeuners dans les écoles prioritaires soit mis en place.
https://www.rtl.fr/actu/politique/plan-pauvrete-pourquoi-macron-veut-financer-les-petits-dejeuners-a-l-ecole-7794768921
2018-09-13 11:43:49
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WkA-e6mNSPuT4aZywwosqQ/330v220-2/online/image/2018/0913/7794769492_un-enfant-prenant-son-petit-dejeuner-photo-d-illustration.jpg