2 min de lecture Benjamin Griveaux

Piotr Pavlenski : son avocat ne dément pas la publication à venir d'autres vidéos

INVITÉ RTL - L'avocat et journaliste engagé à gauche Juan Branco a expliqué les motivations de son client Piotr Pavlenski à publier la vidéo à caractère sexuel de Benjamin Griveaux.

>
Piotr Pavlenski : son avocat ne dément pas la publication à venir d'autres vidéos Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Vincent Serrano
édité par Esther Serrajordia

Après la diffusion sur internet d'une vidéo à caractère sexuel, Benjamin Griveaux a décidé de ne pas poursuivre la campagne pour les élections municipales. Peu après sa déclaration, l'artiste et militant Piotr Pavlenski a revendiqué la diffusion de ces vidéos. 

Juan Branco, son avocat, explique au micro de RTL les motivations de l'homme à l'origine de la chute de Benjamin Griveaux : "Il y a quelques jours, il m'a approché pour me dire qu'il aurait probablement besoin d'un avocat sur une affaire qu'il était en train de préparer et il voulait savoir quels étaient les risques juridiques qu'il encourait, mais quel était le contexte culturel et politique par rapport à ces questions-là en France". 

L'avocat connu pour son soutien à l'extrême-gauche explique que cet acte était un "acte politique", selon Piotr Pavlenski. "Son idée était la suivante : on a un homme politique qui expose son intimité afin de gagner du pouvoir politique et des suffrages, et qui, dans cette exposition de l'intimité, prétend qu'il défend avec ferveur les notions de famille et de fidélité. Il était naturel d'exposer la tartuferie et le double discours de l'individu", a affirmé Juan Branco. 

Je l'ai prévenu des risques qu'il encourait

Juan Branco à RTL
Partager la citation

Selon lui, Piotr Pavlenski n'a pas "utilisé la vie privée de Benjamin Griveaux". "C'est Benjamin Griveaux qui a utilisé sa vie privée, qui l'a exposée à Gala, à Closer pour essayer de gagner des suffrages. Quand un homme politique joue à ce jeu, il s'expose à des contrecoups comme celui qu'il vient de connaître", a-t-il déclaré.

À lire aussi
Benjamin Griveaux a annoncé qu'il abandonnait la course pour les municipales à Paris, ce 14 février 2020 élections municipales
Élections municipales 2020 à Paris : le récit d'une campagne imprévisible faite de revanche

"En tant que conseil, je l'ai prévenu des risques qu'il encourait, des contraintes légales, et j'ai fait mon possible pour qu'il soit pleinement conscient que ce soit quelque chose de dangereux dans sa situation", a précisé Juan Branco. 

Enfin, l'avocat de Piotr Pavlenski n'a pas démenti la rumeur selon laquelle son client aurait d'autres vidéos à publier : "Il n'a pas créé un site Internet pour rien". Faut-il s'attendre à d'autres vidéos ? "C'est en tout cas ce qu'il a annoncé cet après-midi, lui seul pourra apporter cette réponse le moment venu", a-t-il affirmé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Benjamin Griveaux Réseaux sociaux Démission
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants