1 min de lecture Environnement

Pic de pollution à Paris : NKM veut une zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air

La candidate UMP à la mairie de Paris demande la mise en place au plus vite d'une zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air afin d'interdire l'accès de Paris aux poids lourds et cars de tourisme les plus polluants.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

En plein pic de pollution, la candidate UMP à la mairie de Paris reproche à l'équipe actuelle de ne pas avoir créé de zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air (Zapa). "Pourquoi Paris n'a-t-il jamais créé de zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air (Zapa), un outil pourtant à disposition du maire? Nous proposons de l'actionner au plus vite, pour interdire l'accès à Paris aux poids lourds et cars de tourisme les plus polluants, de manière progressive", écrivent dans un communiqué Nathalie Kosciusko-Morizet et Yann Wehrling, son conseiller écologie MoDem.

"Qui peut dire que cet outil n'est pas efficace, quand on sait par exemple que durant l'été on compte à Paris jusqu'à 2.000 cars de tourisme par jour?" ajoute-t-elle. La candidate raille les mesures "cosmétiques" mises en place par la Ville et la région (gratuité de Vélib, d'Autolib et des transports en commun). "Quel est l'intérêt de rendre Vélib gratuit, si ce n'est pour offrir aux Parisiens un concentré de particules fines derrière les pots d'échappement des bus diesel de la ville, et de rendre les transports en bus gratuits, quand on sait à quel point ils polluent?" s'interroge-t-elle.

Elle critique également l'équipement de la RATP en bus diesel. "Si l'équipe sortante s'était vraiment investie dans la lutte contre la pollution, comment expliquer que les bus soient encore diesel? qu'on ne compte qu'une cinquantaine de bus hybrides à Paris, quand on en compte 400 à Londres? En 2016, 20% des bus seront hybrides à Londres. A Paris, à peine 10%. Et pas plus tard qu'en 2013, juste avant le début de la campagne électorale, l'adjoint en charge des transports et l'adjoint en charge des finances de la ville votaient pour l'achat de nouveaux bus diesel", souligne-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Info Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants