1 min de lecture Oise

Oise : Castex et Darmanin sur place une semaine après des échauffourées

Jean Castex et Gérald Darmanin ont apporté leur "soutien" aux forces de l'ordre à Méru dans l'Oise après des échauffourées la semaine dernière.

Gérald Darmanin et Jean Castex le 5 avril 2021
Gérald Darmanin et Jean Castex le 5 avril 2021 Crédit : Ludovic MARIN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin se sont rendus lundi soir à Creil et à Méru dans l'Oise pour apporter leur "soutien" aux forces de l'ordre après des échauffourées la semaine dernière, a constaté un journaliste de l'AFP. "Nous avons voulu venir pour vous apporter notre soutien indéfectible", a affirmé le chef du gouvernement lors de cette visite surprise au commissariat de Creil, en assurant qu"il n'est pas question que la République recule".

Quelque 60 CRS avaient été envoyés jeudi en renfort à Creil, après deux nuits d'échauffourées dans le quartier des Hauts-de-Creil au cours desquelles deux policiers avaient été légèrement blessés. Jean Castex a condamné la "violence déchaînée" décrite par les forces de l'ordre et assuré que "ces comportements doivent être poursuivis". "Ils n'auront jamais le dernier mot, et nous y mettrons les moyens nécessaires", a-t-il affirmé, soulignant "l'action extrêmement déterminée du ministre de l'Intérieur".

Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur se sont ensuite rendus dans le quartier de ces incidents, où ils sont restés une vingtaine de minutes dans une ambiance calme, les habitants prenant des photos de la délégation. "Il faut agir sur tous les leviers, l'habitat, la prévention" mais aussi "avoir une politique extrêmement ferme", a affirmé Jean Castex dans l'une des tours du quartier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oise Violences Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants