1 min de lecture UMP

Nouvel An des Jeunes UMP et FN : "Une polémique dérisoire", fustige Luc Chatel

REPLAY - Le conseiller politique de Nicolas Sarkozy refuse de polémiquer à propos du réveillon qui a réuni les jeunes des deux partis de droite.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Luc Chatel : "Ce n'est pas avec les idées de 2007 qu'on gagnera l'élection présidentielle" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RomainRenner1
Romain Renner
et Jean-Michel Aphatie

"Ce n'est pas brillant d'aller passer son réveillon avec les jeunes du FN mais c'est une fête de jeunes". Au lendemain de la polémique qui a éclaté après la soirée du Nouvel An des jeunes UMP, Luc Chatel refuse la polémique, qu'il qualifie de "dérisoire".

Le conseiller politique de Nicolas Sarkozy rappelle que les députés de l'Assemblée se saluent voire déjeunent ensemble sans distinction d'affiliation politique. Interrogé sur la possibilité de sanctionner les jeunes, Luc Chatel assure que l'UMP "n'en est pas là".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UMP Luc Chatel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776112719
Nouvel An des Jeunes UMP et FN : "Une polémique dérisoire", fustige Luc Chatel
Nouvel An des Jeunes UMP et FN : "Une polémique dérisoire", fustige Luc Chatel
REPLAY - Le conseiller politique de Nicolas Sarkozy refuse de polémiquer à propos du réveillon qui a réuni les jeunes des deux partis de droite.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nouvel-an-des-jeunes-ump-et-fn-une-polemique-derisoire-fustige-luc-chatel-7776112719
2015-01-06 08:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/19ulsq1fJAWViW8zopIVuA/330v220-2/online/image/2015/0106/7776112660_luc-chatel-invite-de-rtl-le-6-janvier-2015.jpg