1 min de lecture Assemblée nationale

Non-cumul des mandats : "On a bien fait" estime Jean-Michel Aphatie

POINT DE VUE - Jean-Michel Aphatie, éditorialiste politique de RTL, revient sur la loi du non-cumul des mandats qui a été adoptée à la majorité absolue mercredi 22 janvier à l'Assemblée nationale.

>
Point de Vue Le non cumul des mandats Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean
et Aurore Hautbois

Officiellement adoptée mercredi 22 janvier, (313 voix pour, 225 voix contre), la loi du non-cumul des mandats est une avancée de la vie politique française et un moyen de moderniser les mandats.

"On se posait la question depuis 20 ans, 30 ans, les élus ne pourront plus cumuler : on a bien fait !" explique Jean-Michel Aphatie, éditorialiste politique de RTL.

Des exceptions à la française

La France était l'un des seuls pays européens à ne pas avoir mis en place une loi sur le non-cumul des mandats. "Cela permettra de déverrouiller à beaucoup d'égards la vie politique" affirme Jean-Michel Aphatie. Autre exception française, les 36.000 maires, les 577 députés et les quelques 300 sénateurs : "Oui, bien sûr, les députés et les maires en France sont trop nombreux" poursuit Jean-Michel Aphatie. 

Cette loi va alors permettre, par la suite, de réduire considérablement le nombre de maires afin de regrouper les communes. "Si nous prenons l'exemple de l'Allemagne, avec une population supérieure, il n'y a que 15.000 maires" affirme le journaliste.

La modernisation de la vie politique

À lire aussi
Édouard Philippe, Agnès Buzyn, Roselyne Bachelot, Didier Raoult coronavirus
Covid-19 : Philippe, Buzyn, Bachelot, qu'a-t-on appris de leurs auditions à l'Assemblée ?

La mise en place de cette loi permettra de simplifier, de rendre efficace et surtout, de moderniser les mandats dans le temps. Les élus sortants pourront se poser la question de leur retour dans la vie politique sans oublier le but de leur mandat : "Avoir une fonction politique c'est être au service des autres, cela les obligera à réfléchir à leur statut d'élu" affirme le journaliste. "On ne deviendra pas plus forts que les autres, mais on deviendra comme les autres" conclut Jean-Michel Aphatie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Essentiels vidéos Cumul des mandats
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants