1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy n'a pas "caché sa sortie à Abou Dabi", estime Luc Chatel
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy n'a pas "caché sa sortie à Abou Dabi", estime Luc Chatel

INVITÉ RTL - Le chef de l'UMP a fait polémique en se rendant à Abou Dabi, alors que son parti était en plein débat. Selon le député de la Haute-Marne, Nicolas Sarkozy reste "libre de son action".

Luc Chatel, invité de RTL, le 6 février 2015
Luc Chatel, invité de RTL, le 6 février 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Pour Luc Chatel, François Hollande a fait "du mauvais Mitterrand"
08:01
Luc Chatel : François Hollande a fait du "mauvais Mitterrand"
08:18
Marie-Pierre Haddad

En pleine crise politique à l'UMP, concernant les consignes de vote pour le second tour de la législative partielle dans le Doubs, Nicolas Sarkozy était à Abou Dabi pour tenir une conférence rémunérée. Selon Marianne, l'ancien Président "répondait à l'invitation du Cheikh Mansour et du fonds souverain IPIC". 

Un rendez-vous public

Au sein du parti mais aussi dans l'opposition, certains ont dénoncé l'attitude du chef de l'UMP qui s'est absenté en plein débat au sein de son parti. Mais pour Luc Chatel, cette polémique n'a pas lieu d'être. "Nicolas Sarkozy n'a pas caché cette sortie. C'était un rendez-vous public et la presse était présente. Il a rencontré un certain nombre de personnes", précise-t-il. 

Ainsi, le député de la Haute-Marne met en avant le statut de l'ancien président de la République : "Tous les anciens chefs d'État dans le monde parcourent la planète pour faire des conférences. Cela pose un problème pour une seule personne, Nicolas Sarkozy. Non seulement ce n'est pas un problème, mais c'est une bonne chose pour la France". 

Nicolas Sarkozy n'est pas élu, donc il est libre de son action

Luc Chatel

Quant au bon fonctionnement de l'UMP, Luc Chatel estime que l'absence de Nicolas Sarkozy ne pose pas de problème. "Il était joignable. Nous avons parlé avec lui et analysé la situation. À aucun moment cela n'a eu d'impact sur le fonctionnement de son parti. Il n'est pas président, ni premier ministre. Il n'est pas élu, donc il est libre de son action", note-t-il. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/