1 min de lecture Polémique

Nicolas Domenach : "Et si la vie politique commençait à 60 ans ?"

BILLET - Nous avons un président de la République d'à peine 40 ans. Mais pour le journaliste Nicolas Domenach, les politiciens âgés ne s'en remettent pas moins à rêver : l'avenir n'appartiendrait pas aux jeunots, mais aux Anciens.

Eric Zemmour et Nicolas Domenach On n'est pas forcément d'accord Éric Zemmour & Nicolas Domenach
>
Nicolas Domenach : "Et si la vie politique commençait à 60 ans ?" Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

"La jeunesse passe, la jeunesse lasse". C'est ce que disent et ce qu'espèrent nombre d'hommes politiques qui avaient pris un coup de massue sur l'occiput et l'ambition avec l'élection d'Emmanuel Macron, ce natif de la crèche élyséenne, ce puceau du suffrage universel.

Avec ses 39 printemps, et sa vitalité d'ado prolongé, le nouveau président semblait envoyer à la retraite définitive tous les aînés, réduits au rôle passif de commentateurs déprimés. Or, avec les premières difficultés qu'affrontent le jouvenceau, voilà que ces messieurs ont repris le moral. Ils se disent que l'avenir leur appartient. Que, comme le dit Victor Hugo, "le jeune homme est peut être beau, mais le vieillard est grand".

J'ai des exemples de ces quinquagénaires - et même ces sexas - qui on repris espoir et se vivent sex-appeal politique. Prenez le commissaire européen et ancien ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, 60 printemps aux prunes. Il attend un enfant pour très prochainement.

À lire aussi
Le village d'Imlil, dans le Haut-Atlas, au Maroc international
Deux touristes scandinaves tuées dans le sud du Maroc, un suspect interpellé

Il pète la sève, si j'ose dire, et envisage tout à fait de conduire la liste du PS aux prochaines élections européennes. Rien que pour montrer que la social-démocratie n'est pas morte, lui non plus, et qu'elle vibre encore - pareil pour lui. Selon ses projections, elle serait même la seconde force au Parlement européen après le prochain scrutin.

Un vrai politique ne renonce jamais. Donc, il y a tous les quinquagénaires, comme Manuel VallsValérie Pécresse ou Xavier Bertrand, qui se disent que "plus ils vieillissent, plus ils ont de l'avenir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Pierre Moscovici Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793317619
Nicolas Domenach : "Et si la vie politique commençait à 60 ans ?"
Nicolas Domenach : "Et si la vie politique commençait à 60 ans ?"
BILLET - Nous avons un président de la République d'à peine 40 ans. Mais pour le journaliste Nicolas Domenach, les politiciens âgés ne s'en remettent pas moins à rêver : l'avenir n'appartiendrait pas aux jeunots, mais aux Anciens.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-domenach-et-si-la-vie-politique-commencait-a-60-ans-7793317619
2018-05-09 10:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qHkP5lvWdYdEdWg94Vm4Ww/330v220-2/online/image/2015/0821/7779463867_nicolas-domenach.jpg