2 min de lecture Immigration

VIDÉO - Naufrages en Méditerranée : "L'Europe n'est pas responsable", selon Pierre Moscovici

GRAND JURY - Le commissaire européen aux Affaires économiques estime qu'il faut traiter le problème à la racine dans les pays concernés par l'exode de migrants.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Pierre Moscovici, invité du "Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI" du dimanche 26 avril Crédit Image : RTL / Nicolas Briquet / Abacapress | Durée : | La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Une fois n'est pas coutume, Pierre Moscovici est d'accord avec François Fillon. "C'est rare, mais ça m'arrive", sourit l'ancien ministre des Finances. Invité du Grand Jury, celui qui est désormais commissaire européen aux Affaires économiques estime comme l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy que l'Europe n'est pas responsable de la tragédie qui se joue dans les eaux de la Méditerranée

"J'entends parler ici et là de la responsabilité de l'Europe, je n'y crois pas. Je ne pense vraiment pas qu'il faut penser cela", affirme Pierre Moscovici. Être responsable, "c'est être à l'origine du crime", explique-t-il. Or, selon lui, la responsabilité est à chercher "dans ces régions du monde où il y a du désordre" comme "la Libye ou la Syrie", "foyers de guerre, de l'islamisme et d'injustices qui précipitent des hommes et des femmes dans les bras de criminels".

Mener "une action politique ambitieuse à la racine"

Pressée de toute part de mettre en place un plan d'urgence pour sauver les migrants de plus en plus nombreux à braver les risques pour fuir ces théâtres de guerre, l'Union européenne est apparue à court de solutions alors même qu'un sommet européen extraordinaire convoqué jeudi n'a pas permis d'esquisser de véritable feuille de route. "La première action à mener doit être politique, à la racine", rétorque Pierre Moscovici. Une action de politique étrangère "menée par les États membres, l'Union européenne et la communauté internationale" qui "peut exiger de temps en temps le recours à la force pour ramener la stabilité dans cette région difficile", précise-t-il.

Malgré le pessimisme affiché par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le commissaire européen promet des mesures ambitieuses. "Nous allons l'être, assure-t-il. Un plan d'action présenté le 13 mai proposera d'aller plus loin", ajoute-t-il, avant de préciser ses modalités. D'abord sur le plan humanitaire. "Il faut renforcer les opérations de sauvetage, via les opérations Triton et Poseidon", explique-t-il. "L'Union européenne a décidé de multiplier par trois ses moyens" pour "aller plus vite et plus fort".

"Un premier paquet de décisions très consistant"

À lire aussi
Marine Le Pen, président du Rassemblement national, pour son discours de rentrée à Hénin Beaumont (Pas-de-Calais) dimanche 8 septembre Rassemblement national
2022 : Le Pen ne veut pas laisser Macron "faire campagne tout seul"

Saluant "un premier paquet de décisions très consistant", l'ex-locataire de Bercy affirme ensuite qu'il s'agit de "lutter contre les trafiquants", "des criminels", selon lui, à travers la mise en place d'opérations pour "démanteler les réseaux et identifier ou capturer les embarcations". "L'Europe doit se doter de moyens pour le faire", souligne-t-il. Pierre Moscovici identifie enfin un "troisième axe" qui consiste à prévenir les flux migratoires illégaux. Dans cette perspective, l'ancien député socialiste du Doubs veut "soutenir les pays tiers" et "renforcer le dialogue et la coopération avec l'Union africaine".

>
Naufrages en Méditerranée : "L'Europe n'est pas responsable", selon Pierre Moscovici Crédit Média : Jérôme Chapuis | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Naufrage Méditerranée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777479161
VIDÉO - Naufrages en Méditerranée : "L'Europe n'est pas responsable", selon Pierre Moscovici
VIDÉO - Naufrages en Méditerranée : "L'Europe n'est pas responsable", selon Pierre Moscovici
GRAND JURY - Le commissaire européen aux Affaires économiques estime qu'il faut traiter le problème à la racine dans les pays concernés par l'exode de migrants.
https://www.rtl.fr/actu/politique/naufrages-en-mediterranee-l-europe-n-est-pas-responsable-selon-pierre-moscovici-7777479161
2015-04-26 19:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/K6w9lMaUGcqzDyyRB_I_LA/330v220-2/online/image/2015/0426/7777479176_pierre-moscovici-invite-du-grand-jury-rtl-le-figaro-lci.jpg