7 min de lecture Anne Hidalgo

Municipales à Paris : l'année commence mal pour NKM

Rentrée politique difficile pour la candidate UMP à la mairie de Paris, toujours donnée perdante dans les sondages.

Nathalie Kosciusko-Morizet doit faire face à de nombreux obstacles dans sa campagne pour la mairie de Paris.
Nathalie Kosciusko-Morizet doit faire face à de nombreux obstacles dans sa campagne pour la mairie de Paris. Crédit : AFP
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
Journaliste RTL

La mairie de Paris peut-t-elle passer à droite ? À trois mois des élections municipales, rien n'est encore fixé. Les deux candidates principales, Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) donneront lundi 6 janvier le départ symbolique de la campagne des municipales dans le Ve.

NKM a croisé Hidalgo

Elles inaugureront presque au même moment les permanences de leurs candidates respectives dans cet arrondissement symbolique autrefois dirigé par Jacques Chirac puis Jean Tibéri. Dimanche, elles se sont croisées sur le marché Daguerre dans le 14e arrondissement, le temps de s'échanger un poli "bonne année" immortalisé en vidéo par France 3. Mais force est de constater que pour NKM, le début d'année n'est pas si bon que ça.

NKM toujours donnée perdante dans les sondages

Nathalie Kosciusko-Morizet ne chute pas, mais reste donnée perdante. Tel est l'enseignement d'un sondage Ifop pour le JDD ce dimanche. La candidate PS, Anne Hidalgo, reste en tête avec 52,5% des intentions de vote, comme lors d'un précédent sondage réalisé mi-décembre. Seule consolation pour NKM, elle gagne un demi-point dans les intentions de vote au premier tour (38,5%).

La dissidence de Tibéri persiste dans le Ve

À lire aussi
La maire de Paris Anne Hidalgo le 21 mars 2019 Paris
Paris : Anne Hidalgo annonce la création de "forêts urbaines" dans 4 lieux de la capitale

La candidate de l'UMP fait face à des candidatures dissidentes à droite dans plusieurs arrondissements, et notamment dans le symbolique Ve arrondissement. La droite partira divisée si Dominique Tibéri, adoubé par son père Jean, persiste à s'y présenter face à la candidate désignée par l'UMP, Florence Berthout.

Il semble bien décidé à ne pas renoncer à ce projet. "La question ne se pose même pas. J'irai de façon tout à fait naturelle. Ma candidature est légitime", déclare-t-il au Monde ce dimanche.

La concurrence frontale de Beigbeder et "Paris libéré"

Côté dissidence, NKM doit aussi faire face à l'offensive de l'homme d'affaires Charles Beigbeder. Vexé de ne pas avoir été désigné par l'UMP pour se présenter dans le 8e arrondissement, il compte lui faire concurrence avec sa liste "Paris libéré." Il lancera cette liste ce mardi, et entend présenter "des candidats dans tous les arrondissements", selon Metronews.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Nathalie Kosciusko-Morizet UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768553655
Municipales à Paris : l'année commence mal pour NKM
Municipales à Paris : l'année commence mal pour NKM
Rentrée politique difficile pour la candidate UMP à la mairie de Paris, toujours donnée perdante dans les sondages.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-a-paris-l-annee-commence-mal-pour-nkm-7768553655
2014-01-05 20:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ILMSi05HMBXnwDtaBMrEMA/330v220-2/online/image/2013/1218/7768039415_nathalie-kosciuszko-morizet-doit-faire-face-a-de-nombreux-obstacles-dans-sa-campagne-pour-la-maire-de-paris.jpg