1 min de lecture Rémi Gaillard

Rémi Gaillard provoque une nouvelle polémique avec une vidéo

REPLAY - Le spécialiste des caméras cachées mime une nouvelle fois un acte sexuel dans une vidéo. Une séquence qui a interpellé sur les réseaux sociaux.

>
Rémi Gaillard provoque une nouvelle polémique avec une vidéo Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Pascale Laverton | Durée : | Date :
Pascale Laverton
Pascale Laverton
Journaliste RTL
>

Rémi Gaillard, c'est ce phénomène dont le slogan est : "C'est en faisant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui". Dans sa dernière production, le Montpelliérain joue les trouble-fêtes auprès des passants, déguisé en énorme chien. Rien de bien méchant. Jusqu'au moment où il mime l'acte sexuel sur une femme à la plage. La pauvre n'avait rien demandé ; remettait tranquillement sa serviette en place.

C'est justement cette séquence qui est aujourd'hui vivement critiquée par les internautes, et notamment par la journaliste Audrey Pulvar. Puisant dans le répertoire d'Audiard, elle a adressé un tweet cinglant à Rémi Gaillard : "Les cons ça ose tout, alors les sombres connards...".

Face à ce tollé, le spécialiste des caméras cachées a répondu : "Adopte un chien et ferme-la". Voilà pour l'ambiance.

Quand au magazine en ligne Mademoizelle, il s'insurge en qualifiant cet acte d'agression sexuelle punie de cinq ans de prison. Cela dit, comme le souligne L'Obs, il y a peu de chance que le trublion soit condamné.

À lire aussi
L'humoriste Rémi Gaillard s'est fait connaître avec ses vidéos "c'est en faisant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui" (illustration) élections municipales
Municipales 2020 : Rémi Gaillard, humoriste et youtubeur, candidat à Montpellier

Il n'en est pas à son premier dérapage. L'année dernière, déjà, une vidéo entièrement consacrée à ce mime d'actes sexuels a rapidement dépassé le million de vues.

>
Free sex (Rémi Gaillard)
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rémi Gaillard Buzz internet Audrey Pulvar
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants