2 min de lecture MoDem

MoDem : qui est Marc Fesneau, élu président du groupe à l'Assemblée nationale

PORTRAIT - L'élu du Loir-et-Cher a obtenu la voix des 42 membres du groupe parlementaire du parti centriste, dimanche 25 juin.

Marc Fesneau, bras-droit de François Bayrou au MoDem
Marc Fesneau, bras-droit de François Bayrou au MoDem Crédit : Thomas Samson / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

L'homologue de Richard Ferrand (La République En Marche), Christian Jacob (Les Républicains), et Olivier Faure (Parti socialiste) à l'Assemblée nationale s'appelle Marc Fesneau. Élu à l'unanimité à bulletins secrets - 42 voix sur 42 - le président de la communauté de commune de Beauce-Val de Loiremaire et maire de Marchenoir (Loir-et-Cher), là où il a débuté la politique à l'âge de 24 ans, a remporté les législatives face au candidat Front national Michel Chassier. En plus de la désertion des urnes, l'élu a dû faire face aux accusations de parachutage. La commune où il est maire ne fait en effet pas partie de sa circonscription.

Invité de BFMTV, celui qui représente le troisième plus grand groupe a détaillé sa principale mission : "animer une équipe, être dans la majorité parlementaire, apporter notre propre identité et être solidaire du gouvernement et du président de la République." Secrétaire général du MoDem, ce directeur d'un institut de formation d'élus a adhéré à l'Union des démocrates de France (UDF) en 2002. Diplômé de Sciences-Po après avoir repris ses études à 30 ans, ce proche de François Bayrou a été directeur du développement local à la chambre d'agriculture du Loir-et-Cher.

La défense de l'agriculture et du monde rural sont au cœur de son engagement politique. On lui doit, par exemple, la création d'une filière bois énergie locale dans le Loir-et-Cher. Dans les colonnes de La Nouvelle République, l'ancien conseiller de la sénatrice Jacqueline Gourault (2001) se revendique porte-parole de la ruralité, qui subit au quotidien les effets de l'exode rural avec la problématique des déserts médicaux.

À lire aussi
L'invité de RTL du 07 novembre 2018 carburants
L'augmentation des prix du carburant est "raisonnable et décidée par tout le monde", dit Bayrou

Marielle de Sarnez avait d'abord été pressentie

À la surprise générale, Marielle de Sarnez a renoncé. Après s'être inscrite dans les pas de Sylvie Goulard, éphémère ministre des Armées bien décidée à prouver "sa bonne foi" dans l'affaire des assistants parlementaires d'eurodéputés MoDem, et quitter de gré ou de force le gouvernement, l'alliée de toujours de François Bayrou a abandonné la place qui lui semblait promise : la présidence du groupe MoDem au Palais Bourbon.

L'ex-ministre des Affaires européennes avait écrit sur Facebook avoir vécu les semaines "les plus tristes" de sa "vie politique", avec un "déferlement de malveillance", mais avait assuré qu'elle "ne cesserai(t) jamais le combat". L'ancienne eurodéputée pourrait obtenir, dans le cadre d'un accord avec REM, la présidence de la commission des Affaires étrangères.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MoDem Assemblée nationale Loir-et-Cher
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789105952
MoDem : qui est Marc Fesneau, élu président du groupe à l'Assemblée nationale
MoDem : qui est Marc Fesneau, élu président du groupe à l'Assemblée nationale
PORTRAIT - L'élu du Loir-et-Cher a obtenu la voix des 42 membres du groupe parlementaire du parti centriste, dimanche 25 juin.
https://www.rtl.fr/actu/politique/modem-qui-est-marc-fesneau-elu-president-du-groupe-a-l-assemblee-nationale-7789105952
2017-06-25 22:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xSitYWf7SNTvzlGn4RwoCQ/330v220-2/online/image/2017/0621/7789052904_marc-fesneau-bras-droit-de-francois-bayrou-au-modem.jpg