1 min de lecture Conseil constitutionnel

Michel Mercier renonce à intégrer le Conseil constitutionnel

Embourbé dans des soupçons d'emplois fictifs, le sénateur du Rhône a renoncé à devenir Sage estimant ne pas pouvoir "siéger avec la sérénité nécessaire".

Le sénateur Michel Mercier, le 16 mars 2016 à Paris
Le sénateur Michel Mercier, le 16 mars 2016 à Paris Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Il estime ne pas pouvoir "siéger avec la sérénité nécessaire". Michel Mercier, sénateur du Rhône, a renoncé intégrer le Conseil constitutionnel comme il l'a annoncé ce mardi 8 août. "Alors que ma nomination n'est pas définitive, et dans les conditions créées par l'ouverture de cette enquête, je considère aujourd'hui que je ne pourrai pas siéger avec la sérénité nécessaire au Conseil constitutionnel", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le sénateur centriste de 70 ans devait faire son entrée au Conseil constitutionnel, en remplacement de Nicole Belloubet, nommée au ministère de la Justice. Son nom avait été suggéré par Gérard Larcher, président LR du Sénat, et la décision a été entérinée par la commission des Lois de l'institution le 2 août dernier. 

Mais les révélations du Canard enchaîné ont mis à mal Michel Mercier. Dans son édition du 3 août, le journal satirique avait dévoilé que le sénateur avait embauché à ses côtés ses deux filles en tant qu'assistantes parlementaires. La première aurait travaillé entre 2003 et 2012, la seconde entre 2012 et 2014. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conseil constitutionnel Michel Mercier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789659439
Michel Mercier renonce à intégrer le Conseil constitutionnel
Michel Mercier renonce à intégrer le Conseil constitutionnel
Embourbé dans des soupçons d'emplois fictifs, le sénateur du Rhône a renoncé à devenir Sage estimant ne pas pouvoir "siéger avec la sérénité nécessaire".
https://www.rtl.fr/actu/politique/michel-mercier-renonce-a-integrer-le-conseil-constitutionnel-7789659439
2017-08-08 17:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UXKI-x6EVh_n0vKca13zrw/330v220-2/online/image/2017/0725/7789490617_le-senateur-michel-mercier-le-16-mars-2016-a-paris.jpg