1 min de lecture Front national

Manifestation anti-FN à Rennes : les 4 interpellés relâchés

La police a relâché les quatre personnes interpellées, ce samedi soir à Rennes, lors de la manifestation violente contre une réunion du Front national (FN).

Des partisans du Front national (FN), à Marseille, le 15 septembre 2013 (photo d'illustration).
Des partisans du Front national (FN), à Marseille, le 15 septembre 2013 (photo d'illustration). Crédit : AFP / BERTRAND LANGLOIS
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Tout le monde a été remis dehors", a-t-on indiqué, ce lundi 10 février à la police d'Ille-et-Vilaine. Cette dernière a néanmoins précisé qu'une enquête était en cours après les incidents qui ont fait cinq blessés légers dans les rangs des forces de l'ordre. Quelque 600 à 700 manifestants avaient protesté dans le centre de la ville contre la tenue d'une réunion électorale du FN dans une salle qui a accueilli une centaine de militants.

Bloqués par les forces de l'ordre à l'approche de la salle, des casseurs s'en sont pris à des vitrines et à un commissariat, avant d'incendier un véhicule. Des policiers ont été atteints par des jets de pavés, avant de faire usage de gaz lacrymogènes et d'un canon à eau.

LE FN demande la dissolution des "milices du pouvoir"

Le maire socialiste de Rennes, Daniel Delaveau, a condamné ces violences, tout en accusant le FN d'avoir choisi la provocation en organisant la réunion dans un lieu symbolique des luttes sociales à Rennes. "Le Front national, qui n'est pas un parti comme les autres, a choisi de tenir un meeting salle de la Cité, avec le sens de la provocation dont il est coutumier. Ses mensonges et son esprit polémique ne sauraient duper personne", a-t-il estimé.

De son côté, le FN a accusé, ce dimanche, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls de "protéger les voyous 'antifas'" qui déploient une "violence inouïe" comme à Rennes, et l'a enjoint de dissoudre ces groupes qu'il compare à des "milices du pouvoir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Manuel Valls Rennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants