1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron, "une rupture de style et de méthode", dit Alain Duhamel
2 min de lecture

Macron, "une rupture de style et de méthode", dit Alain Duhamel

ÉDITO - Face à la grogne des syndicats et aux polémiques en tous genres, le chef de l'État rompt avec ses prédécesseurs.

Emmanuel Macron a été la cible d'une tribune au vitriol dans le "New York Times".
Emmanuel Macron a été la cible d'une tribune au vitriol dans le "New York Times".
Crédit : CHRISTIAN LIEWIG / POOL / AFP
Avec Emmanuel Macron, "on assiste réellement à une rupture de style et de méthode"
00:03:15
Avec Emmanuel Macron, "on assiste réellement à une rupture de style et de méthode"
00:03:19
Alain Duhamel & La rédaction numérique de RTL

Le nouveau président de la République est sans doute à un tournant de son mandat. En pleine réforme du code du Travail, le président de la République planifie déjà la réforme du logement. Au milieu de tout ça, les polémiques sur certains de ses propos pullulent et éreintent son image. Mais peut-il revenir en arrière sur certains de ses plans ? 

Sur la réforme du Travail, Alain Duhamel estime qu'"Emmanuel Macron a fait le choix d'une stratégie de l'audace et du risque. Il n'est donc pas question de faire machine arrière. D'abord, parce que ça serait casser sur-le-champ l'élan réformateur qu'il essaye de donner. Ensuite, parce que tout le monde l'attend à ce test-là. On l'attend en Europe, chez nos partenaires, les chefs d'entreprise l'attendent. C'est aussi son crédit qu'il joue. Et puis c'était une proposition qui était au centre de sa campagne présidentielle. Il ne prend personne en traître."

"Comme s'il cherchait à se compliquer une tâche qui est déjà impossible"

Sur un plan plus large, l'éditorialiste explique également que le chef de l'État "va continuer le combat parce qu'il a déjà prévu le budget de 2018 qui va être extrêmement difficile et extrêmement exigeant. Tout ce qui touche à la formation professionnelle est un enjeu considérable, notamment pour les salariés, l'économie, mais pour les syndicats. On assiste réellement à une rupture de style et de méthode."

Enfin, à l'heure d'aborder la polémique des "fainéants", le journaliste est catégorique : Emmanuel Macron "a complètement tort. Parce qu'il a des mots qui sont des boomerangs. Qui sont ressentis comme un coup de fouet. Et qu'il ait voulu s'adresser aux Français ou aux responsables politiques, peu importe, le mal est fait." En revanche, ce type de propos n'a rien d'une première chez le président, comme le rappelle Alain Duhamel. "Ce genre d'erreurs de dérapage n'a cessé de scander les différentes étapes de sa candidature à l'élection présidentielle et ça reste vrai encore aujourd'hui. Et pour moi, c'est un peu un mystère. Parce qu'Emmanuel Macron soigne tellement sa communication, son image, ses discours, et puis il y a ces dérapages, comme s'il cherchait à se compliquer une tâche qui est déjà impossible."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.