1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron giflé dans la Drôme : "C'est la démocratie qui est visée", fustige Castex

Macron giflé dans la Drôme : "C'est la démocratie qui est visée", fustige Castex

À l'Assemblée nationale, le Premier ministre a pris la parole pour dénoncer l'agression dont a été victime Emmanuel Macron dans la Drôme.

Le Premier ministre Jean Castex lors de la séance de questions au gouvernement le 18 mai 2021.
Le Premier ministre Jean Castex lors de la séance de questions au gouvernement le 18 mai 2021.
Crédit : Thomas COEX / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste

Les acteurs de toute la classe politique réagissent ce mardi 8 juin, après qu'Emmanuel Macron a été giflé par un homme lors d'un déplacement à Tain-l'Hermitage (Drôme) mardi à la mi-journée. En ouverture des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a pris la parole pour dénoncer cette agression. 

"La démocratie c'est le débat, c'est le dialogue, c'est la confrontation d'idées, mais ça ne peut en aucun cas être la violence, l'agression verbale et encore moins l'agression physique", dit-il. "J'en appelle à un sursaut républicain, nous sommes tous concernés, il en va des fondements de notre démocratie", a déclaré Jean Castex. "À travers le chef de l'État, c'est la démocratie qui est visée", a encore souligné le Premier ministre dans l'hémicycle. 

Dans une vidéo diffusée sur Twitter, le chef de l'État est vu s'approchant d'un groupe de personnes massées derrière des barrières, puis échanger brièvement avec un homme. Saisissant l'avant-bras du président, l'individu semble lui porter ensuite une gifle sur la joue. Deux personnes ont été interpellées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/