1 min de lecture Russie

Macron boycotte le stand de la Russie au Salon du livre

Le président de la République Emmanuel Macron a boycotté le stand officiel de la Russie au Salon du livre lors de sa visite jeudi 15 mars, dans un contexte de conflit avec Moscou, accusée d'avoir empoisonné un ex-espion russe au Royaume-Uni.

Emmanuel Macron en visite au Salon du livre à Paris jeudi 15 mars 2018
Emmanuel Macron en visite au Salon du livre à Paris jeudi 15 mars 2018 Crédit : Etienne LAURENT / POOL / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

Emmanuel Macron a boycotté jeudi 15 mars le pavillon officiel de la Russie, invitée d'honneur du Salon du livre, lors de sa visite au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. L'affaire de l'ex-espion russe empoisonné à Salisbury envenime les relations du Royaume-Uni et ses alliés avec la Russie, tenue pour responsable.

"J'ai décidé de ne pas me rendre sur le site officiel de la Russie (...) en solidarité avec nos amis britanniques", a expliqué le Président à l'issue d'une visite de trois heures. "Nous verrons les réponses qu'il convient d'apporter à cette agression sur le sol de nos alliés britanniques", a ajouté Emmanuel Macron.

Le chef de l'État avait affirmé plus tôt qu'il annoncerait des mesures "dans les prochains jours". "Tout porte à croire que la responsabilité est attribuable à la Russie."

Poursuivre le dialogue avec les intellectuels

Il a tenu néanmoins à rappeler qu'il était "important de poursuivre le dialogue avec les intellectuels, avec les auteurs, avec la société civile, avec les musiciens, avec toutes celles et ceux qui portent la force de ce peuple et qui d'ailleurs parfois s'opposent avec beaucoup de courage contre tous les excès du régime en place".

À lire aussi
international
Nucléaire iranien : tout comprendre sur les tensions autour de l'uranium enrichi

La Russie devait être à l'honneur du Salon du livre, qui voulait mettre en avant le renouveau des lettres russes. Trente-huit auteurs russes y ont été invités dont le controversé Zakhar Prilepine, 42 ans, proche du chef du Parti national-bolchevique Édouard Limonov, ou encore Ludmila Oulitskaïa, lauréate du prix Médicis étranger en 1996. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Salon du livre Diplomatie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants