1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Loi Travail : Laurent Berger regrette le "jeu de rôle" auquel se livrent la CGT et le gouvernement
1 min de lecture

Loi Travail : Laurent Berger regrette le "jeu de rôle" auquel se livrent la CGT et le gouvernement

Dans les colonnes du "Journal du dimanche", ce 12 juin, le leader de la CFDT estime que les blocages viennent de salariés qui ne sont "pas concernés" par le projet de loi Travail.

Laurent Berger, le numéro 1 de la CFDT
Laurent Berger, le numéro 1 de la CFDT
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Félix Roudaut
Journaliste

Les blocages contre la loi Travail "viennent de salariés et d'agents qui ne sont pas concernés par le projet de loi". Ces critiques émanent de Laurent Berger, qui s'exprime dans les colonnes du Journal du dimanche ce 12 juin. Le secrétaire général de la CFDT regrette le "jeu de rôle" auquel se livrent la CGT et le gouvernement. Le leader syndical met en garde contre la "dérive des mouvements d'extrême gauche, qui saccagent les locaux de la CFDT ou insultent les salariés". 

Entamé depuis des mois déjà, le mouvement de contestation contre le projet de loi El Khomri se poursuit partout en France. Laurent Berger voit deux raisons à cette longévité. Selon lui, le premier projet du gouvernement, qu'il juge "inacceptable", a contribué à créer un "ressenti très négatif (qui) a perduré alors que le texte a largement évolué en faveur des salariés". L'autre raison tiendrait aux postures tenues à la fois par le gouvernement et par la CGT. "Il y a d'un côté un gouvernement en difficulté et de l'autre une organisation syndicale qui a voulu refaire son unité". 
 
Le patron de la CFDT estime par ailleurs que la méthode adoptée par le gouvernement "fut très mauvaise", car "elle n'a pas permis de donner le sens du projet". "Regardez où cela aboutit. Le projet de loi préconise le dialogue, mais il hystérise la société. Pierre Gattaz y est autant opposé que la CGT", relève Laurent Berger. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/