1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Loi Travail : "La méthode du gouvernement est ringarde", s'insurge Guillaume Larrivé
1 min de lecture

Loi Travail : "La méthode du gouvernement est ringarde", s'insurge Guillaume Larrivé

INVITÉ RTL - Guillaume Larrivé, député de l'Yonne et porte-parole des Républicains, regrette l'utilisation du 49.3 par Manuel Valls sur la loi Travail.

Guillaume Larrivé, député Les Républicains
Guillaume Larrivé, député Les Républicains
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Loi Travail : "La méthode du gouvernement est ringarde", fulmine Guillaume Larrivé
03:07
Philippe Robuchon & La rédaction numérique de RTL

Manuel Valls avait annoncé qu'il ne voulait plus "perdre du temps" sur la loi Travail. Il a tenu parole. Mardi 5 juillet, le Premier ministre a engagé la responsabilité du gouvernement pour faire adopter le texte à l'Assemblée nationale, grâce à l'utilisation de l'article 49.3. Une décision qui suscite l'ire des députés, à gauche comme à droite. Chez Les Républicains, son porte-parole Guillaume Larrivé, député de l'Yonne, déplore au micro de RTL une "méthode Valls" qui ne favorise pas le "débat" et provoque plutôt le "désordre" dans la rue. "C'est une méthode de gouvernement ringarde. Faire beaucoup de bruit pour pas grand chose. Que de temps perdu", poursuit-il.

Les élus de droite sont d'autant plus remontés, car le contenu de la loi n'est pas assez réformateur selon eux. "Cette loi n'est pas utile pour les entreprises et les salariés. On aurait besoin d'une vraie réforme du code du Travail, estime Guillaume Larrivé qui salue cependant le travail effectué par le Sénat, majoritairement à droite.

Lors de la première utilisation du 49.3, une motion de censure contre le gouvernement n'avait pas trouvé de majorité. Cette fois, elle ne pourra pas échouer car il n'y aura même pas de tentative. "Il n'y aura pas de motion de censure parce qu'elle n'aurait pas de chance d'aboutir. Il nous manque 60 voix", constate Guillaume Larrivé qui rejette la faute sur les frondeurs socialistes qui "refusent de la voter". "On ne va pas perdre de temps. Les frondeurs ont un tout petit pistolet à bouchon", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/