2 min de lecture Vidéo

Loi Travail : l'échec des frondeurs "n'est pas non plus un succès pour la droite", prévient Alain Duhamel

REPLAY / ÉDITO - La motion de censure avortée de la Gauche remet en cause la légitimité du gouvernement mais ne cautionne pas la position de la Droite.

micro generique La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Loi Travail : l'échec des frondeurs "n'est pas non plus un succès pour la droite", prévient Alain Duhamel Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Il n'y aura pas de motion de censure de la Gauche pour s'opposer au recours au 49:30 par Manuel Valls. Les députés socialistes "Frondeurs" et de l'extrême Gauche ont échoué à rassembler les 58 signatures nécessaires. Pour autant, faut-il y voir une victoire du Premier ministre ?

Pas d'après Alain Duhamel pour qui l'Exécutif sort affaibli de cet épisode. Il n'avait certes pas le choix, "s'il renonçait à faire voter son texte, ça signifiait qu'il renonçait à réformer, à gouverner". Cela aurait eu l'air d'une abdication et aurait diminué le pouvoir présidentiel. Il évite cette catastrophe, mais à quel prix ? Car la motion de censure évitée de justesse est un fait "sans précédent sous la Ve République, venant du parti du président". Pour Alain Duhamel, cela montre bien qu'il y a une stratégie pour susciter un nouveau candidat du PS contre François Hollande. "Ça veut dire perdre l'élection présidentielle, ça veut dire aboutir probablement à une scission au lendemain de l'élection présidentielle à l'intérieur du parti socialiste..."

"François Hollande a perdu son aile gauche"

Quelles leçons tirer de ce constat ? Tout d'abord, qu'une partie des dirigeants et des militants du PS "récusent la culture de gouvernement". Ensuite, que "François Hollande a perdu son aile gauche." Manuel Valls est lui aussi dans le viseur des élus "Frondeurs". Depuis sa prise de fonction à la tête du gouvernement, cette frange gauche du PS "n'a qu'une idée, c'est de lui pourrir la vie, de refuser ses options et de l'empêcher de réussir. En même temps c'est aussi une conduite d'échec de leur part, parce qu'ils savent bien que tout ça ne peut déboucher que sur une déroute", estime Alain Duhamel.

Il n'empêche, dans la rue et dans les sondages, de nombreux citoyens partagent l'opinion des "Frondeurs". Ce n'est pas anodin et la Droite aussi doit y prendre garde. Car avec cette Loi Travail, les Français montrent bien de quel côté ils penchent : "On s'aperçoit qu'en réalité, les Français n'aiment pas le social-libéralisme, donc encore moins le libéralisme social et pas du tout le libéralisme tout court."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Politique Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants