4 min de lecture Laurent Wauquiez

Les Républicains : Laurent Wauquiez est-il plombé par les Constructifs et Sens Commun ?

DÉCRYPTAGE - Le candidat à la présidence des Républicains peine à lancer sa campagne, entre l'exclusion des Constructifs et la polémique autour de Sens Commun.

Laurent Wauquiez, le 30 septembre 2017
Laurent Wauquiez, le 30 septembre 2017 Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La question devait être tranchée. Finalement, le psychodrame a suivi son cours chez Les Républicains. Le Bureau politique du parti s'est réuni mardi 24 octobre et a approuvé l'exclusion des Constructifs ainsi que des membres du gouvernement d'Emmanuel Macron. Las, une "cinquantaine de membres de la plus haute instance des Républicains étaient réunis au siège du parti, alors que le quorum était fixé à 63, soit la moitié du nombre total du Bureau politique", raconte l'AFP. 

Quelques heures avant la tenue du Bureau politique, certains Constructifs se réjouissaient "d'avoir pourri" l'élection à venir du président des Républicains. "On n'a parlé que de notre exclusion ! Ça a pris toute la place des débats. C'était notre intérêt", confiait un Républicain au Figaro. De son côté, Nadine Morano racontait au Parisien que "chez les militants Les Républicains, Constructifs est devenu le nom de code pour traîtres". Et pour cause, la campagne de Laurent Wauquiez semble n'avoir pas encore démarré et surtout elle s'est transformée en "pro-exclusion" contre "anti-exclusion".

Un directeur de campagne proche de Pécresse

Même si la campagne officielle ne débute que ce jeudi 26 octobre, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes s'est déjà imposé comme le favori du scrutin, en déposant plus de 20.500 parrainages à la Haute autorité. Les exclusions des Constructifs et des Macron-compatibles devaient permettre au candidat de passer à un autre temps de sa campagne mais l'affaire va encore durer.

À lire aussi
Laurent Wauquiez à Menton, le 30 juin 2018 international
Algérie : "la menace" de l'islamisme "sous-estimée" par Paris, juge Wauquiez

Pour tenter de tourner la page, Laurent Wauquiez a annoncé, mercredi 25 octobre à l'AFP, le nom de son directeur de campagne, Geffroy Didier. Ce proche de Valérie Pécresse avait "soutenu Alain Juppé à la primaire de la droite pour la présidentielle". À travers ce choix, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes veut "d'abord faire monter une nouvelle génération, de nouveaux talents". Il explique : "La droite doit se renouveler et je suis déterminé à ce que la nouvelle génération occupe toute sa place. Nous avons fait aussi le choix de promouvoir des élus de terrain car la refondation se fera en repartant du terrain". Le vice-président des Républicains estime que Geoffroy Didier incarne "une diversité" qui permettra à "la droite retrouvera sa force"

Pour inciter au rassemblement, Laurent Wauquiez a organisé une rencontre, ce jeudi, avec Christian Estrosi à Nice. Selon Nice Matin, le maire de Nice et le candidat ont convenu d'un entretien en "en tête-tête". "Auparavant, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes se rendra jeudi matin à la maison de retraite médicalisée de l'hôpital d'Antibes, en compagnie de Jean Leonetti, avant de prendre part à un apéritif militant à Pégomas, au côté de la députée Michèle Tabarot", ajoute le site du quotidien. 

Le 12 octobre dernier, le maire de Nice avait, sans le nommer, demander l'exclusion de Laurent Wauquiez. "Depuis plusieurs semaines, notre mouvement a pris l'habitude d'inscrire à l'ordre du jour de son Bureau politique des procédures d'exclusion motivées par des accusations de trahison de notre mouvement. Pourtant, aujourd'hui, au sein même de notre parti, certains affichent au grand jour une proximité assumée avec des mouvements proches des idées de l'extrême droite, si éloignées des valeurs fondatrices de notre famille", avait écrit Christian Estrosi dans une lettre adressée à Bernard Accoyer

Sens Commun reste chez Les Républicains

La campagne de Laurent Wauquiez est également entachée par le rôle de Sens Commun au sein des Républicains. Son exclusion des Républicains a aussi été abordée lors du Bureau politique, comme le raconte l'AFP, après que Christophe Billan, le président de "l'émanation politique de la Manif pour tous, a créé une polémique en évoquant notamment un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen"

"Ceux qui nourrissent le Front national, ce sont ceux qui entretiennent la confusion entre la droite et la gauche. Regardez ce qui s'est passé en Allemagne", a affirmé Bernard Accoyer, dans des propos rapportés par des participants. Jean Leonetti a, lui, déclaré : "Ça suffit maintenant, il faut clarifier et donc les exclure. Mon sentiment est qu'en réalité, ça les amuse beaucoup d'instrumentaliser tout ça !". Laurent Wauquiez a quant à lui estimé que "le feuilleton a assez duré. Il faut que la droite soit de nouveau audible, on ne peut pas parler que des Constructifs, les LR c'est autre chose". 

"Daniel Fasquelle, candidat à la présidence de LR, a réclamé que son parti rompe avec le mouvement conservateur, et Maël de Calan, également candidat, a carrément demandé l'exclusion de son président", précise l'AFP. "Fallait-il que je sois adhérent de Sens commun pour ne pas connaître l'exclusion", a ironisé dans un tweet Gérald Darmanin.     

Soutien de Laurent Wauquiez, Éric Ciotti a affirmé quelques jours auparavant que Sens Commun avait "sa place" dans le parti mais devait en "respecter le cadre". "Sur Sens Commun, il faut ni excès d'honneur ni excès d'indignité. Refusons les anathèmes, la mise à l'écart, a-t-il déclaré sur BFMTV. Ce sont des gens de conviction, ils ont leur place au sein des Républicains. Il y avait une association avec Les Républicains faite par Jean-François Copé, donc aujourd'hui il faut qu'ils respectent le cadre des Républicains". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Wauquiez Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790667300
Les Républicains : Laurent Wauquiez est-il plombé par les Constructifs et Sens Commun ?
Les Républicains : Laurent Wauquiez est-il plombé par les Constructifs et Sens Commun ?
DÉCRYPTAGE - Le candidat à la présidence des Républicains peine à lancer sa campagne, entre l'exclusion des Constructifs et la polémique autour de Sens Commun.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-laurent-wauquiez-constructifs-sens-commun-7790667300
2017-10-26 06:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/afQN9Yqchl9qu8GS9fgyuw/330v220-2/online/image/2017/1025/7790667910_laurent-wauquiez-le-30-septembre-2017.jpg