1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : Bruno Retailleau fait durer le suspense sur sa candidature
1 min de lecture

Les Républicains : Bruno Retailleau fait durer le suspense sur sa candidature

CONFIDENTIELS RTL - L'ancien bras droit de François Fillon a deux choix à faire : trancher entre ses deux mandats actuels et sur ses ambitions concernant la présidence du parti.

Bruno Retailleau (LR), nouveau président du Pays de la Loire
Bruno Retailleau (LR), nouveau président du Pays de la Loire
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Les Républicains : Bruno Retailleau fait durer le suspense sur sa candidature
03:03
Les Républicains : Bruno Retailleau fait durer le suspense sur sa candidature
03:05
Pauline De Saint-Rémy & La rédaction numérique de RTL

Beaucoup l'ont découvert pendant la campagne présidentielle, où il jouait les porte-flingues de François Fillon dans les médias. Bruno Retailleau est confronté à un choix difficile à cause de l'interdiction du cumul des mandats. Il doit renoncer à l'une de ses deux fonctions : la présidence de la région Loire-Atlantique ou la présidence du groupe Les Républicains au Sénat. Il n'a toujours pas officialisé sa décision, alors que la loi entrera en vigueur le 1er octobre

Bruno Retailleau laisse par ailleurs planer le doute sur son éventuelle candidature à la présidence des Républicains, dans le cas où il choisirait de rester à la région. Il deviendrait le rival le plus sérieux pour Laurent Wauquiez, le grand favori de cette élection qu'il accusait la semaine dernière, à mots couverts, d'incarner une "droite rabougrie". C'était dans les colonnes de L'Opinion. Mais ce scénario là ne semble pas tenir la corde, lorsque l'on sonde ses proches.

"Il n'a pas grand-chose à gagner", nous soufflait l'un d'entre eux, dimanche 3 septembre. "Il fait mine de s'intéresser au parti pour s’assurer de garder la présidence du groupe au Sénat. Il n’y a que ça qui l’intéresse !", décryptait encore un sénateur sarkozyste la semaine passée.

Ajoutez à cela que François Fillon, qui a déjeuné avec Laurent Wauquiez début juillet, est plutôt favorable à la candidature de son ancien ministre. Réponse officielle en ce qui concerne Bruno Retailleau : au plus tard dans les 15 jours qui viennent.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/