2 min de lecture Les Patriotes

Les Patriotes : Florian Philippot égratigne un Front national "embourbé"

Six mois après l'avoir quitté, Florian Philippot n'a pas manqué de tacler son ancienne famille politique lors du congrès fondateur de sa nouvelle formation, Les Patriotes, ce dimanche 18 février à Arras (Pas-de-Calais).

Stéphane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier
>
Les patriotes se réunissent en congrès fondateur ce dimanche 18 février 2018 Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire avec Clémence Bauduin et AFP

Six mois après avoir quitté le Front national, Florian Philippot réunit ses troupes à Arras, dans le Pas-de-Calais, pour le congrès fondateur des Patriotes, sa nouvelle formation politique. Cent trente kilomètres plus au sud, la présidente du Front National Marine Le Pen poursuivait à Laon (Aisne) son tour de France à la rencontre des militants. Florian Philippot n'a pas manqué d'avoir une pensée amère pour son ancien parti et son ancienne patronne.

Florian Philippot a décrit un FN "embourbé, perdu, pathétique", qui "a renoncé au pouvoir et ne cherche plus qu'à faire vivre la petite boutique". Pour lui, son ancienne famille "se rediabolise" et "fuit les débats de fonds les plus difficiles et se rallie à l'Union européenne". Une manière d'inscrire Les Patriotes en faux du FN pour se frayer une place dans le paysage souverainiste.

Le parti Les Patriotes revendique 6.500 adhérents payants et quelques dizaines d'élus, mais ne s'est pas encore fait de véritable place dans le panel politique. "Aujourd'hui on a un déficit de notoriété qui est réel, reconnaît le conseiller régional Joffrey Bollée, bras-droit de Florian Philippot. Tout l'enjeu pour nous est de se faire connaître dans l'année qui vient."

À lire aussi
Florian Philippot, invité de RTL le 6 août 2018. Les Patriotes
Florian Philippot tacle sur RTL la gestion financière de Marine Le Pen

Une sortie de l'euro "difficile à vendre"

Comme beaucoup de militants rencontrés à Arras, Jérémy Rochet, étudiant en droit de 24 ans, référent des Patriotes dans la région Midi-Pyrénées, était membre du FN avant de suivre Florian Philippot sur sa ligne "sociale", même s'il reconnaît que la sortie de l'euro "est difficile à vendre".

Noël La Paglia, infirmier de 53 ans, vient de prendre sa carte après avoir hésité à rejoindre François Asselineau mais "il n'y avait pas la même dynamique". Noël défend "la patrie avant tout", dénonce "l'anéantissement des citoyens dans la dictature du fric". 

La théorie du renouvellement des partis

Pour le député FN Gilbert Collard, Florian Philippot "n'a existé que par le Front" et ne trouvera pas d'espace politique. "Il n'a voulu continuer à exister que par le Front, en s'y opposant, estime-t-il. En lui même, Florian Philippot n'a pas de sonorité.

Cet argument est catégoriquement rejeté par le bras-droit de Florian Philippot. "On n'est pas en compétition avec le Front national qui pour nous est un parti du passé, lance-t-il. On voit en ce moment une recomposition de la vie politique française. Il y a les vieux partis qui disparaissent et de nouveaux partis qui se créent, et le dernier en date, c'est les Patriotes". 

Seulement, le créneau souverainiste est déjà bien occupé. Outre le FN, les Patriotes vont devoir se frayer un chemin non loin de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et ancien allié de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, ou encore de François Asselineau. Les élections européennes de 2019 seront le "moment de vérité" de la nouvelle formation politique, qui remet trois sièges en jeu : ceux de Florian Philippot, Mireille d'Ornano et Sophie Montel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Patriotes Florian Philippot Éclairage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792317513
Les Patriotes : Florian Philippot égratigne un Front national "embourbé"
Les Patriotes : Florian Philippot égratigne un Front national "embourbé"
Six mois après l'avoir quitté, Florian Philippot n'a pas manqué de tacler son ancienne famille politique lors du congrès fondateur de sa nouvelle formation, Les Patriotes, ce dimanche 18 février à Arras (Pas-de-Calais).
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-patriotes-au-congres-du-parti-les-adherents-s-inscrivent-en-faux-du-fn-7792317513
2018-02-18 15:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TyPtMIgC8XBpYQa_SJrexA/330v220-2/online/image/2018/0218/7792317784_florian-philippot-lors-du-congres-des-patriotes-a-arras-pas-de-calais-le-18-fevrier-2018.jpg