1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h30 - Présidentielle 2022 : Jacob veut sonder les sympathisants LR
1 min de lecture

Les infos de 6h30 - Présidentielle 2022 : Jacob veut sonder les sympathisants LR

Le chef du parti espère ainsi savoir si une candidature claire se détache avant une éventuelle primaire.

Le siège de Les Républicains, à Paris.
Le siège de Les Républicains, à Paris.
Crédit : Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Les infos de 6h30 - Présidentielle 2022 : Jacob veut sonder les sympathisants LR
00:07:51
Les infos de 6h30 - Présidentielle 2022 : Jacob veut sonder les sympathisants LR
00:07:51
Marie Moley - édité par Jérémy Billault

LR n'a toujours pas de candidat pour 2022. Mais son patron Christian Jacob a une idée : sonder les sympathisants pour leur demander qui ils verraient pour conduire la bataille. Une nouvelle idée dégainée mercredi 9 juin par Christian Jacob à la surprise générale.

Un sondage XXL réalisé sur un panel de 15.000 sympathisants de la droite et du centre, pour voir si un candidat naturel se dégage et écrase le match. Si ce n'est pas le cas, alors, une primaire aura bien lieu à l'automne. 

Un procédé complexe, du propre aveu d'un conseiller LR qui disait hier : "Si vous avez compris Christian Jacob, c'est que vous avez mal écouté". Cette proposition n'emballe pas vraiment les différentes écuries à droite. "On va attendre combien de temps avant de faire campagne", lâche un élu. "Jacob cherche juste à gagner du temps pour tuer la primaire", s'agace un autre. 

Le patron de LR s'offre effectivement quatre mois de sursis, lui qui espère un retour providentiel de son ami François Baroin et travaille pour lui laisser la porte ouverte, sait-on jamais.

À écouter également dans ce journal

Féminicides. Début mai, une mère de trois enfants était tuée par son mari récidiviste, sous bracelet, sorti de prison. Le gouvernement annonce de nouvelles mesures pour protéger les victimes, la loi devrait être modifiée pour que tout aménagement de peine soit précédé d'une expertise du conjoint violent, ce qui n'est pas toujours le cas.

Roland-Garros. Novak Djokovic s'est qualifié au bout de la nuit pour les demi-finales de Roland-Garros devant un public en colère de devoir quitter les tribunes à 23 heures, couvre-feu oblige, avant la fin du match.

Justice. L'homme qui a giflé le président mardi de la République comparaîtra aujourd'hui à Valence, sauf si son avocat demande le renvoi. Il risque jusqu'à trois ans de prison et 45.000 € d'amende. Aux enquêteurs, il déclare avoir agi sans réfléchir.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire