1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 5h - Assu 2000 : quand les salariés refusent d'évoquer Jacques Bouthier
1 min de lecture

Les infos de 5h - Assu 2000 : quand les salariés refusent d'évoquer Jacques Bouthier

Incarcéré et mis en examen, le PDG d'Assu 2000 Jacques Bouthier entretenait avec ses collaborateurs une relation très particulière.

Palais de justice de Paris, un relief représentant le blason de la justice et sa balance.
Palais de justice de Paris, un relief représentant le blason de la justice et sa balance.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Le journal RTL de 5h du 25 mai 2022
00:11:28
Les infos de 5h - Assu 2000 : quand les salariés refusent d'évoquer Jacques Bouthier
00:11:28
Pierre Herbulot - édité par Alexandre Bozio

Mis en examen - entre autres - pour traite d'êtres humains mineursviols sur mineurs, et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un enlèvement ou une séquestration en bande organisée, le PDG d'Assu 2000 Jacques Bouthier dort actuellement en prison. Mais malgré ce scandale, les employés de son groupe ont encore du mal à encaisser la nouvelle. 
Devant la façade vitrée du siège social du groupe Assu 2000, les salariés ne souhaitent pas s'adresser aux journalistes. En sortant du parking, une employée s'est même permis d'adresser un joli doigt d'honneur à leur encontre. Cette scène reflète bien la place qu'avait Jacques Bouthier auprès de ses collaborateurs, l'un des employés parlant même "d'emprise". 

Il faut dire que ce patron de ce groupe d'assurance venait encore très régulièrement dans les locaux pour saluer l'ensemble de ses collaborateurs un par un. Il avait la réputation de donner une chance aux jeunes des quartiers populaires et d'accompagner vers les sommets ceux qu'il prenait sous son aile. Un employé a confié au téléphone que c'était "un patriarche, presque un père avec ses enfants". 

Respecté pour sa réussite, il avait néanmoins déjà montré certains comportements inappropriés. Une salariée a ainsi assuré qu'il leur demandait parfois de "porter des jupes plus courtes". Mais ses collaborateurs ne pouvaient néanmoins imaginer possible "la moitié des faits qui lui sont reprochés". 

À écouter également dans ce journal

Fusillade au Texas - Le récit d'une tuerie qui a fait près de 21 morts dont 18 enfants.

À écouter aussi

Hongrie - Le président hongrois Viktor Orban décrète un nouvel état d'urgence afin de "protéger les familles de la guerre en Ukraine".  


Éducation nationale - Le retour des mathématiques dans le tronc commun acté par Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse de France. 

À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/