1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Lens : Marine Le Pen prend la place du président socialiste de la région Nord-Pas-de-Calais au stade Bollaert
2 min de lecture

Lens : Marine Le Pen prend la place du président socialiste de la région Nord-Pas-de-Calais au stade Bollaert

Quand la présidente du FN est arrivée au stade Bollaert-Delelis pour assister à son premier match du RC Lens, son siège était occupé... par le président socialiste de la région.

Marine Le Pen (archive)
Marine Le Pen (archive)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Daniel Percheron est un habitué du stade des Sang et Or. Lundi 2 novembre, le président socialiste de la région Nord Pas-de-Calais a pris place en tribune officielle pour assister au match entre le RC Lens et Nancy (1-0), quand Marine Le Pen arrive, un peu en retard. La tribune officielle est bondée à l'approche des élections régionales des 6 et 13 décembre, qui amènent "d'autres candidats à venir se montrer dans un lieu populaire et symbolique pour les amoureux du sport régional", raconte le journal régional La Voix du Nord

La candidate frontiste peine à trouver sa place. Et pour cause : elle est occupée par Daniel Percheron, qui s'était trompé de siège. Le jeu des chaises musicales commence alors. Marine Le Pen et son staff font se relever le président de région et Daniel Percheron se retrouve sans place assise, relate le quotidien. On frôle l'incident diplomatique. Tout un banc a visiblement été réservé par le FN. Avec Marine Le Pen, outre ses gardes du corps, il y a Steeve Briois le maire FN d'Hénin-Beaumont et vice-président du parti, Bruno Bilde, la tête de liste FN dans la Somme pour les régionales Sébastien Chenu ou encore le candidat nordiste Philippe Eymery, note France 3. Le président du RC Lens, Gervais Martel, intervient alors pour retrouver une place au président du Conseil régional et clôt l'incident. La scène a toutefois été filmée par France 3 et agite les internautes.

Opération séduction de supporters

C'est la première fois que Marine Le Pen, conseillère régionale depuis 1998, assistait à un match à domicile du RC Lens, relève France Télévisions. À l'issue de la rencontre, la présidente du FN a envoyé un tweet pour féliciter les joueurs du RC Lens, accompagné d'une photo selfie. On y voit notamment le conseiller municipal FN de Liévin, Guillaume Kaznowski, présenté par certains médias comme un leader des supporters du club de Lens. D'où cette interrogation du site d'information Francetvinfo : pourquoi cet intérêt soudain de Marine Le Pen pour le RC Lens ?

Guillaume Kaznowski, qui a invité Marine Le Pen à Bollaert pour lui faire "découvrir l'ambiance d'un stade de foot" se défend de toute opération de communication sur Francetvinfo. Reste que le RC Lens est une institution locale. C'est le club le plus populaire dans le Nord-pas-de-Calais et en Picardie, la région que Marine Le Pen espère conquérir aux prochaines régionales.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/