1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : l'hémorragie continue chez Reconquête!
2 min de lecture

Législatives 2022 : l'hémorragie continue chez Reconquête!

Jean Messiah, Antoine Diers, Tanguy David, Isabelle Muller, Philippe de Villiers... après un faible score à l'élection présidentielle, le parti d'Éric Zemmour subit quelques défections.

Éric Zemmour est arrivé en quatrième position au premier tour de l'élection présidentielle le 10 avril 2022
Éric Zemmour est arrivé en quatrième position au premier tour de l'élection présidentielle le 10 avril 2022
Crédit : AFP
Marine Derquenne

Après le score assez bas d'Éric Zemmour au premier tour de l'élection présidentielle, plusieurs cadres se sont éloignés du mouvement. C'est le cas d'Antoine Diers, l'ex-directeur adjoint de la stratégie de campagne d'Éric Zemmour. Jugé en interne responsable de plusieurs déplacements loupés, Antoine Diers a quitté ses fonctions juste à la suite du premier tour. Le porte-parole de Reconquête! Jean Messiha, ancien cadre du RN, avait annoncé lui aussi vouloir se "consacrer à ses activités antérieures". Tanguy David, étudiant en droit, avait également quitté le parti en mars dernier après avoir reçu des insultes racistes de la part des soutiens de l'ancien polémiste.

Le 19 avril dernier, le parti Reconquête! dévoilait son tout premier organigramme sur ses réseaux sociaux. Onze jours après, une nouvelle organisation a été dévoilée par Éric Zemmour... Et désormais, 13 noms y figurent contre une vingtaine il y a une semaine. Philippe de Villiers ne fait plus partie du nouvel organigramme, tel que l'a relevé franceinfo. Il aurait "pris du champ", d'après des propos rapportés par nos confrères d'un proche de Reconquête!.  

D'autres membres, moins connus, ont quitté le parti, comme c'est le cas notamment de la communicante Isabelle Muller. Ancienne collaboratrice du député européen Jérôme Rivière, ex-attachée de presse d'Éric Zemmour et directrice de communication auprès de Philippe de Villiers, Isabelle Muller était chargée des relations presse pendant la campagne présidentielle du candidat de Reconquête!.

"Manipulateurs", "sectaire", "politique partisane et magouillarde"...

D'après l'Express, l'ancienne attachée de presse d'Éric Zemmour Isabelle Muller aurait notamment quitté le parti à cause de "sa difficulté à imposer ses choix face à l'omniprésente Sarah Knafo". Une "grosse dispute" aurait éclaté entre les deux femmes au cours de la campagne à cause de leurs désaccords stratégiques. "Sarah fait de grands sourires devant, mais n'hésite pas à te déglinguer auprès d'Éric par-derrière", a déclaré un proche d'Isabelle Muller, d'après les propos rapportés par l'Express.

À écouter aussi

D'autres défections sont aussi à l'origine de l'omniprésence de Sarah Knafo et sa proximité avec Guillaume Peltier, l'ancien cadre LR. "Ils sont aussi manipulateurs l'un que l'autre. C'est impossible de travailler avec eux", a lâché un ancien membre de Reconquête! à RTL. Un autre aurait regretté la reprise en main du parti par "les habitués de la politique partisane et magouillarde", d'après franceinfo. Nos confrères ont aussi relevé qu'un ancien membre assurait qu'il y avait "un côté sectaire chez Reconquête!". 
 
Peut-être ne veulent-ils pas non plus risquer une deuxième défaite consécutive aux prochaines élections législatives. "Il serait compliqué de se relever" après, a reconnu un proche de Reconquête!. Certains prédisent même "un fiasco", à tel point que ni Guillaume Peltier, ni Marion Maréchal ne souhaitent être candidats. Éric Zemmour non plus ne devrait d'ailleurs pas être candidat. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/