1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : comment se passe l'élection quand il ne reste plus qu’un seul candidat ?
2 min de lecture

Législatives 2022 : comment se passe l'élection quand il ne reste plus qu’un seul candidat ?

Pourtant qualifiés pour le second tour dans leur circonscription, des candidats ont choisi de retirer leur candidature. Le candidat arrivé en troisième position peut-il revenir dans la course ?

Clémentine Autain, Soumya Bourouaha et Elie Califer, seuls candidats en lice pour le second tour dans leurs circonscriptions respectives.
Clémentine Autain, Soumya Bourouaha et Elie Califer, seuls candidats en lice pour le second tour dans leurs circonscriptions respectives.
Crédit : AFP / Captures d'écran Twitter @S_Bourouaha et @ElieCalifer2022
Marine Derquenne

"Les conditions n'étaient plus réunies pour continuer l'aventure" au deuxième tour, a expliqué l'ancienne ministre de l'Outre-Mer de Nicolas Sarkozy, Marie-Luc Penchard, candidate en Guadeloupe où il ne reste désormais plus qu'un seul candidat. Comme en Seine-Saint-Denis, où deux candidats dissidents de la coalition de gauche, pourtant qualifiés pour le second tour de l'élection, ont décidé de retirer leur candidature pour soutenir le candidat de la Nupes.

Ces désistements entraînent de facto la victoire du candidat restant. Le candidat arrivé en troisième position ne peut pas revenir dans la course et l'élection se déroule avec un seul candidat en lice, qui ne devra remporter qu'une seule voix pour récolter 100% des suffrages exprimés. "Un coup dommageable pour la démocratie", a regretté le candidat PS Elie Califer de la 4ème circonscription de Guadeloupe, qui remportera donc l'élection face à Marie-Luc Penchard le 19 juin prochain. Au premier tour, il avait obtenu 18 points d'avance face à la candidate de Renaissance.

Deux désistements en Seine-Saint-Denis

En Seine-Saint-Denis, c'est la candidate de la Nupes Soumya Bourouaha qui se retrouve de facto élu après le retrait de la candidature du dissident Azzédine Taïbi pour apporter son soutien à sa concurrente. "Ce retrait n'est en rien une soumission, ni un appel à voter. Il est avant tout un retrait responsable, respectueux des électrices et des électeurs, porteur de perspectives et d'engagement pour l'avenir", a-t-il expliqué sur Facebook. Le 12 juin dernier, il était arrivé en deuxième position avec 21,43% des suffrages face à la candidate Soumya Bourouaha.

La figure LFI Clémentine Autain va aussi être élue de facto dans sa circonscription après le retrait de la candidature de la candidate dissidente Virginie de Carvalho. La candidate de Divers gauche a annoncé son désistement au lendemain des résultats du premier tour lors d'une "assemblée citoyenne" dans la 11ème circonscription de Seine-Saint-Denis, comme le relate Le Parisien. "Force est de constater qu'il y a deux candidates de gauche qualifiées et il n'y avait donc pas de raison qu'on aille au second tour", a-t-elle expliqué, ajoutant qu'"en cas de maintien, on aurait probablement troublé les électeurs".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.