1 min de lecture Législatives 2017

Législatives 2017 : une candidate REM aurait loué un logement insalubre

Véronique Avril, candidate dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, est visée par une enquête de Mediapart. À la suite de ces révélations, le parti d'Emmanuel Macron a saisi son "comité d'éthique".

Véronique Avril, candidate La République en Marche aux élections législatives, à Paris le 13 mai 2017
Véronique Avril, candidate La République en Marche aux élections législatives, à Paris le 13 mai 2017
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une candidate aux législatives a-t-elle été une marchande de sommeil ? Véronique Avril, candidate dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, est soupçonnée par une enquête de Mediapart d'avoir mis en location un appartement de 23m² dans un immeuble insalubre.

D'après le site d'information en ligne, l'immeuble était classé depuis plusieurs années dans un état de péril imminent. L'appartement, acheté en 2011 par la candidate, aurait été loué à une famille de cinq personnes pour un loyer de 650 euros charges comprises à Saint-Denis. Cela fait 28 euros/m², ce qui est "très au-dessus des tarifs pratiqués dans la ville", souligne Mediapart.

Véronique Avril, affirmant qu'elle s'attendait à ce que ces informations puissent être divulguées durant la campagne, assure cependant que "la mairie avait dit qu'elle procédait aux travaux" nécessaires pour lever l'arrêté de péril imminent. Elle indique aussi que depuis trois ans, elle ne touche plus le loyer réclamé pour cet appartement. "La famille locataire ne voulait pas partir. Ils ont été violents, ont changé la serrure. Je m'estime victime", plaide l'intéressée.

À lire aussi
Des bulletins de vote dans une urne, au second tour des législatives le 18 juin 2017 Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Dans un communiqué, La République En Marche "tient à préciser qu'à sa connaissance la candidate n'a pas été condamnée et qu'à ce jour aucune plainte n'a été déposée contre elle". "Néanmoins, dès qu'elle en a été informée, La République En Marche a saisi le comité d'éthique qui statuera dans les meilleurs délais sur la situation de Mme Avril", ajoute le parti d'Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 Faits divers Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788764765
Législatives 2017 : une candidate REM aurait loué un logement insalubre
Législatives 2017 : une candidate REM aurait loué un logement insalubre
Véronique Avril, candidate dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, est visée par une enquête de Mediapart. À la suite de ces révélations, le parti d'Emmanuel Macron a saisi son "comité d'éthique".
https://www.rtl.fr/actu/politique/legislatives-2017-une-candidate-rem-aurait-loue-un-logement-insalubre-7788764765
2017-05-30 12:24:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1i4kLFt5G0dY9UMCvR_ABQ/330v220-2/online/image/2017/0530/7788764827_veronique-avril-candidate-la-republique-en-marche-aux-elections-legislatives-a-paris-le-13-mai-2017.jpg