2 min de lecture Parti socialiste

Législatives 2017 : pour Laurent Grandguillaume, "être député, ce n'est pas un métier"

INVITÉ RTL - Le député Socialiste de Côte-d'Or, Laurent Grandguillaume, a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de député pour "éviter de se couper de la vie réelle".

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Législatives 2017 : pour Laurent Grandguillaume, "être député, ce n'est pas un métier" Crédit Image : RTL | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Philippe Peyre

Il fait sa dernière rentrée parlementaire en ce mardi 27 septembre. Laurent Grandguillaume, député de Côte-d'Or, a annoncé au début du mois de septembre sa volonté de mettre fin à tous ses mandats. Il ne se représentera pas en 2017. "Je n'ai aucun regret, au contraire, j'ai plein de projets en tête pour continuer à m'engager, mais différemment", justifie le député Socialiste qui se prononce pour un non-cumul des mandats dans le temps : "J'ai été élu en 2008 pour la première fois en tant qu'adjoint au maire, puis conseiller général et donc ça fait presque dix ans que j'ai mis ma vie professionnelle entre parenthèses. Il faut limiter le cumul des mandats dans le temps pour permettre et inciter à retourner dans la vie professionnelle et ainsi éviter de se couper de la vie réelle". 

Pour Laurent Grandguillaume, être député, ce n'est un métier. Si ça devenait un métier, les députés perdraient selon lui leur liberté : "Pour pouvoir dire ce que l'on pense, il faut être libre, et pour être libre, il ne faut pas dépendre de la politique au sens d'un métier, mais faire de la politique au sens de défendre des idées. L'essentiel est de ne pas considérer la politique comme un métier mais comme un engagement au service de l'intérêt général", avance le député de 38 ans.

À l'image d'un renouveau qu'il souhaite observer dans la sphère politique, Laurent Grandguillaume choisit donc de s'en retirer pour laisser la place aux autres : "Il faut renouveler les têtes, c'est certain. On voit toujours les mêmes dans notre pays. Je veux voir des gens issus de la société civile qui ont une expérience professionnelle et qui apportent du sang neuf", estime-t-il. La solution est simple selon lui : "Il faut ouvrir en grand les portes et les fenêtres des partis politiques pour faire en sorte qu'il y ait du renouvellement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Législatives 2017 Élections
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785008313
Législatives 2017 : pour Laurent Grandguillaume, "être député, ce n'est pas un métier"
Législatives 2017 : pour Laurent Grandguillaume, "être député, ce n'est pas un métier"
INVITÉ RTL - Le député Socialiste de Côte-d'Or, Laurent Grandguillaume, a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de député pour "éviter de se couper de la vie réelle".
https://www.rtl.fr/actu/politique/legislatives-2017-pour-laurent-grandguillaume-etre-depute-ce-n-est-pas-un-metier-7785008313
2016-09-27 09:41:14
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pmrJrRWg5--IYcnmH_ldKw/330v220-2/online/image/2016/0129/7781602927_grandguillaume-29-01.jpg