1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2017 : "Le résultat va faire dégonfler quelques chevilles"
1 min de lecture

Législatives 2017 : "Le résultat va faire dégonfler quelques chevilles"

ÉDITO - Christian Menanteau estime que la majorité absolue décrochée par La République En Marche aux législatives est à nuancer.

Un meeting de campagne de La République En Marche (REM) à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)
Un meeting de campagne de La République En Marche (REM) à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Christian Menanteau : le résultat des législatives "va dégonfler quelques chevilles"
03:28
Législatives 2017 : "Le résultat va faire dégonfler quelques chevilles"
03:28
Législatives 2017 : "Le résultat va faire dégonfler quelques chevilles"
03:30
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

350 députés La République En Marche-MoDem ont gagné leur siège au Palais Bourbon après le second tour des élections législatives dimanche 18 juin. La majorité d'Emmanuel Macron est absolue mais moins écrasante que prévue. Pour Christian Menanteau, le résultat, comparable au score de la majorité de Jacques Chirac en 2002, "reste impressionnant en termes de volume". Toutefois, parce que la razzia annoncée n'a pas eu lieu, "ça va quand même faire dégonfler quelques chevilles." "Le constat est très clair : il va y avoir une opposition assez réelle, très sérieuse, menée par les élus Les Républicains (137 élus pour l'alliance LR-UDI-DVD) mais aussi avec quelques grandes voix des extrêmes (Marine Le PenJean-Luc Mélenchon, ndlr)."

Christian Menanteau ajoute qu'Emmanuel Macron "ressemble à un promoteur immobilier." "Il a su acheter le terrain de l'Élysée. Maintenant, il vient d'obtenir un permis de construire en ayant la main sur l'Assemblée nationale. Il lui reste le plus sérieux à faire, c'est-à-dire à bâtir, à construire quelque chose de solide visant à permettre à tout le monde, notamment aux abstentionnistes, de trouver leur place sur ce terrain."

Enfin, dans l'hypothèse où Emmanuel Macron ouvre encore davantage le gouvernement à la droite "pour la corneriser", il mettrait alors "en porte à faux tous les marcheurs qui sont issus de la gauche. Ils pourraient trouver la note un petit peu trop salée."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/