1 min de lecture Législatives 2017

Législatives 2017 : "De Gaulle rit de se voir si beau en ce miroir", lance Éric Zemmour

BILLET - Le premier tour des législatives annonce une Assemblée dominée par une majorité énorme du parti du Président. De quoi rappeler l’efficacité des institutions de la Ve République si décriées.

micro générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Législatives 2017 : "De Gaulle rit de se voir si beau en ce miroir", lance Éric Zemmour Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

"Tu as voulu voir la VIème République ? Tu as vu la Vème République !", lance Éric Zemmour, qui note que "la crise du régime annoncée s'est transformée en plébiscite". Il poursuit : "La Ve république est morte ? Vive la Ve République ! De Gaulle rit de se voir si beau en ce miroir. Sa revanche est éclatante sur tous ceux qui crachaient sur sa tombe". L'homme du 18 juin avait déclaré la guerre aux partis ? "Ils ont été exterminés". Il se moquait des hommes politiques, les "politichiens" ? "Ils ont été laminés, et ils ne pourront pas revenir avec la loi qui interdira le cumul des mandats et plafonnera les possibilités de réélection".

"Il voulait un parlementarisme rationalisé pour que les querelles idéologiques si françaises n’empêchent plus le gouvernement de gouverner ? Grâce au scrutin majoritaire, le président aura une majorité hégémonique alors que ses partisans n'ont recueilli que 32% des suffrages", constate encore le journaliste. "Avec le couple Macron-Philippe, l'énarchie revient en majesté", analyse Éric Zemmour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 La République En Marche Charles de Gaulle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants