1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Le prénom, c'est la France", assène Éric Zemmour
1 min de lecture

"Le prénom, c'est la France", assène Éric Zemmour

BILLET - Le journaliste répond à Nicolas Domenach à propos de la polémique sur la "francisation des prénoms" que souhaite le maire de Béziers, Robert Ménard.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
"Le prénom, c'est la France", assène Éric Zemmour
03:44
"Le prénom, c'est la France", assène Éric Zemmour
03:49
Éric Zemmour & Loïc Farge

"Le monde est bien fait. Il y a les gentils et les méchants. Les tolérants et les xénophobes. Ceux qui acceptent que les enfants portent des prénoms multicolores et ceux qui veulent leur imposer des prénoms monochromes français", ironise Éric Zemmour. "Et si on allait au-delà des postures, au-delà des faciles incantations ?", invite le journaliste. Selon lui, "appeler ses enfants Swelen ou Mohamed, c’est un signe manifeste d’auto-ségrégation qui permettra ensuite de se plaindre de la ségrégation que l’on subit".

"Pour rendre hommage à ses racines et à ses ancêtres, à la mémoire de ses parents, le nom de famille suffit. Il sert même à cela depuis toujours", poursuit-il. "Donner à l'individu nouveau un prénom français (...) c’est marquer sa volonté d’intégration dans le pays qui sera le sien (...), c’est faire sien son héritage", soutient Éric Zemmour, pour qui "le prénom, c’est la France".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/