1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le parquet de Paris réclame la mise en examen de Steeve Briois
1 min de lecture

Le parquet de Paris réclame la mise en examen de Steeve Briois

Depuis le 23 juin, le parquet de Paris a demandé la mise en examen de Steeve Briois, mais les juges ne semblent pas encore prêts à accéder à cette requête.

Le maire FN d'Hénin-Beaumont, Steve Briois, en septembre 2014.
Le maire FN d'Hénin-Beaumont, Steve Briois, en septembre 2014.
Crédit : PHILILPPE HUGUEN / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen

Un rebondissement qui risque de faire du bruit. Le 23 juin dernier, le parquet de Paris a réclamé dans un réquisitoire supplétif la mise en examen de Steeve Briois, maire d'Hénin-Beaumont (Nord-Pas-de-Calais) et ex-secrétaire général du Front national, dans le cadre de l'enquête sur le financement du FN de la présidentielle et des législatives de 2012, révèle Atlantico.

Dans ce réquisitoire supplétif, le parquet de Paris a également demandé la mise en examen du Front national, en qualité de personne morale. Cependant, malgré ce nouveau document, les juges en charge de l'affaire n'envisagent pas la mise en examen à proprement parler de Steeve Briois, mais souhaitent probablement l'interroger comme témoin assisté.

Un cas de figure qui rappelle celui de Wallerand de Saint-Just, trésorier du Front national. Entré dans le cabinet de Renaud Van Ruymbeke pour y être mis en examen, il en était ressorti sous le statut de témoin assisté. C'est au vu de ces éléments qu'Atlantico s'interroge sur la solidité du dossier du financement illicite du Front national.

Jeanne, le micro-parti mis en place par des proches de Marine le Pen, avait d'ores et déjà été épinglé début mai à la suite d'un signalement de la commission des comptes de campagne, à propos d'un éventuel financement illicite des campagnes électorales du Front National. Parmi les proches de Marine le Pen, Jean-François Jalkh, président du micro-parti, Axel Loustau, le trésorier de Jeanne et Frédéric Chatillon, patron de la société de communication Riwal, avaient été mis en examen. À ce stade, aucun d'entre eux n'a cependant été condamné.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/