1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le Maire, Hulot... Ces nouveaux noms de ministres potentiels qui circulent
1 min de lecture

Le Maire, Hulot... Ces nouveaux noms de ministres potentiels qui circulent

L'annonce de la composition du gouvernement a été reportée de 24 heures, au mercredi 17 mai.

Édouard Philippe et Emmanuel Macron
Édouard Philippe et Emmanuel Macron
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Bruno Le Maire, Nicolas Hulot... Ces noms de ministres potentiels qui circulent
00:34
Clarisse Martin & Olivier Bost

C'est la question qui est sur toutes les lèvres. Qui seront les membres du prochain gouvernement français ? Initialement, le voile devait être levé ce mardi 16 mai, au lendemain de la nomination d'Édouard Philippe à Matignon. Mais l'annonce a été repoussée au mercredi 17 mai, à 15 heures. La raison invoquée ? La nécessité de réaliser des contrôles sur la situation fiscale des futurs membres du gouvernement ainsi que d'écarter les éventuels conflits d'intérêts. Un risque particulièrement accru pour les personnes issues de la société civile, qu'Emmanuel Macron souhaite promouvoir au sein de l'exécutif.

Si le mystère est toujours entier, les rumeurs vont bon train. Et certains noms reviennent avec insistance. Celui de Nicolas Hulot pour le ministère de l'Écologie en fait partie. L'homme hériterait d'une très bonne place dans le gouvernement puisqu'il en deviendrait le numéro 2. Une tâche qui risque d'être ardue car du côté d'Emmanuel Macron, comme celui d'Édouard Philippe, l'écologie n'est pas une matière reine. Si Nicolas Hulot s'en amuse, il ne dément pas pour autant. L'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire, est également cité. Il serait pressenti au Quai d'Orsay, pour diriger les Affaires étrangères. De son côté non plus, pas de démenti.

Un autre nom semble s'imposer ce soir. Il s'agit de l'ancienne ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, par ailleurs ancienne dirigeante de la RATP et de la SNCF, Anne-Marie Idrac. Cette dernière devrait devenir ministre de l'Économie, sauf changement de dernière minute. Emmanuel Macron avait esquissé les traits d'un gouvernement mêlant des personnalités de gauche comme de droite, promettant des gens issus de la société civile. Le nouveau président de la République avait également formulé le vœu de parité. Réponse, le 17 mai à 15 heures.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/