3 min de lecture Interview

LaREM, LR, LFI : la jeunesse militante déjà lancée dans la course pour 2022

DÉCRYPTAGE - La jeunesse militante veut dépasser l'image de colleurs d'affiches pour la prochaine présidentielle. Macroniste, de droite ou de gauche, elle souhaite avoir un rôle prédominant dans la lutte contre l'abstention des jeunes.

Les affiches des 11 candidats à l'élection présidentielle de 2017
Les affiches des 11 candidats à l'élection présidentielle de 2017 Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Pour eux, l'élection présidentielle est déjà en train de se jouer. Les jeunes militants de La République En Marche, de la France insoumise et aussi des Républicains se mettent en ordre de bataille à un an du premier tour du scrutin. 

Souvent dans l'ombre des partis, les Jeunes avec Macron, les Jeunes insoumis et les Jeunes Les Républicains ont décidé pour cette élection de voler de leurs propres ailes. La crise sanitaire liée au coronavirus a exacerbé les failles de la société, notamment en ce qui concerne la précarité des étudiants et de la jeunesse

Cette situation a fait résonner autrement leurs rôles au sein des formations politiques. Il reste très difficile de connaître le nombre de personnes engagées à leurs côtés, mais tous l'affirment : ils sont présents sur tout le territoire. Considérés comme un lien entre la politique et cette jeunesse qui s'en éloigne inexorablement, les jeunes militants ont un rôle clé pour la présidentielle de 2022 et pour mobiliser un électorat qui n'a rien d'acquis.

Exister au-delà de Macron

L'ancrage territorial de La République En Marche qui a fait défaut à Emmanuel Macron après les élections législatives de 2017 pourrait bien renaître de ses cendres avec les JAM, les Jeunes avec Macron. Le mouvement des jeunes de LaREM se prépare pour les élections régionales qui auront lieu les 20 et 27 juin prochain. "Une grande répétition avant 2022", explique à RTL.fr Ambroise Méjean, à la tête des JAM. "Ce sera l'occasion de tester de nouveaux outils et de faire le bilan. On se pense en ordre de marche et on va voir si c'est le cas", avant la campagne pour l'Élysée, indique-t-il. 

À lire aussi
Présidentielle 2022
Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron déjà en campagne ?

Pour lui, l'objectif est clair : "que le président de la République soit réélu", lance-t-il. Les JAM se revendiquent comme des "lanceurs d'alerte" au service d'Emmanuel Macron. "Il y a une vraie mobilisation de terrain, nous occupons le terrain, affirme Ambroise Méjean. Mais nous voulons aller au-delà. Nous faisons régulièrement des propositions". Écologie, précarité, égalité... Telle une formation politique, les JAM se voient en première ligne face aux Français. 

Cette jeunesse militante est aussi en quête de crédibilité. Le quinquennat d'Emmanuel Macron a laissé des "cicatrices", comme l'indiquait le numéro 2 des JAM Simon Pecnard au Monde. "Nous ne sommes pas que la start-up nation", nous indique Ambroise Méjean. "Dès les premiers signaux, nous avons alerté le ministère de l'Enseignement supérieur sur le maintien et les modalités d'examen du BTS", insiste Ambroise Méjean. 

Accélérer la formation des jeunes LFI

Très présents sur les réseaux sociaux, les Jeunes insoumis sont mobilisés depuis de nombreuses semaines. Jean-Luc Mélenchon ayant officialisé sa candidature. Dans les semaines à venir, Emma Salley, co-animatrice du mouvement, annonce à RTL.fr une "remobilisation des jeunes au sein de la France insoumise. 

Le cœur de la force des Jeunes insoumis réside dans "la formation des militants", nous explique-t-elle. "C'est une demande très forte auprès des jeunes militants". Pour eux aussi, la crise sanitaire a été l'instant mobilisateur. "Nous avons réalisé plusieurs collectes de produits alimentaires pour venir en aide aux jeunes. Nous avons aussi multiplié les actions et les campagnes pour alerter sur la précarité menstruelle", ajoute Emma Salley. 

L'élection présidentielle se jouera pour les mouvements des jeunes militants sur les réseaux sociaux. "Nous somme déjà présents sur Facebook et Twitter, mais là nous développons Instagram où sont principalement les jeunes", ajoute la co-animatrice des Jeunes insoumis. 

Reconstruire les jeunes LR

Le mouvement des Jeunes Républicains cherche aussi avec la présidentielle de 2022 un nouveau souffle. A sa tête depuis mi-avril, Guilhem Carayon veut "casser les codes et sortir du confort de la politique". Adieu donc les "éléments de langage" et "l'image d'un jeune qui s'exprime avec d'anciens codes politiques"

Guilhem Carayon explique à RTL.fr vouloir "reconstruire un mouvement jeune affaibli depuis plusieurs années". Comme ses adversaires de La République En Marche et de la France insoumise, le président des Jeunes Les Républicains met en avant le "gros maillage territorial". Et encore une fois, comme pour les autres mouvements de jeunesse, les réseaux sociaux restent la clé. "Les Jeunes LR sur les réseaux sociaux, c'était un peu l'anarchie, on va reprendre tout cela", nous indique-t-il en annonçant le lancement d'une webtv sur YouTube.

Selon les Jeunes Les Républicains, le sujet de la sécurité est primordial pour leurs adhérents. On y retrouve ainsi la ligne du parti. Ensuite, selon Ghilhem Carayon, on retrouve l'écologie qui doit être "pragmatique et positive" et enfin l'emploi et la précarité étudiante. 

Qu'ils soient à la France insoumise, La République En Marche ou Les Républicains, les jeunes militants veulent devenir plus que des colleurs d'affiches et des distributeurs de tracts. Les réseaux sociaux et la question de la jeunesse de plus en plus présente dans les programmes des politiques devraient ainsi leur permettre d'atteindre certaines ambitions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Interview La France insoumise Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants