1 min de lecture Santé

La taxe soda "ne coûtera pas un euro de plus aux Français", assure Olivier Véran

INVITÉ RTL - Le député REM assure que cette taxe soda permet de "changer de logique" tout cela dans un "intérêt général".

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
La taxe soda "ne coûtera pas un euro de plus aux Français", assure Olivier Véran Crédit Image : Loïs Richard | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Claire Gaveau

La "taxe soda" est actuellement débattue au Parlement. Le gouvernement entend bien faire changer les choses et ainsi lutter au mieux contre l'obésité. Si l'ensemble des boissons contenant une quantité - même minime - de sucres ajoutés sont taxées depuis 2013, le choses devraient évoluer dans les mois à venir. "On change de logique avec un objectif, la santé de nos enfants", affirme Olivier Véran, député REM de l'Isère, qui assure cependant que cela "ne coûtera pas un euro de plus aux Français". 

Celui qui s'était penché sur le programme santé d'Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle assure qu'il faut "inciter les industriels à reformuler les boissons, c'est-à-dire à réduire le taux de sucre". Une volonté jugée "consensuelle" par Olivier Véran qui évoque une proposition de "santé publique" et donc "d'intérêt général".

On peut améliorer les choses, sans avoir recours à la fiscalité

Olivier Véran, député REM
Partager la citation

Pourtant, le débat n'est pas seulement économique. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a émis certaines réserves militant avant tout pour l'éducation à la santé. "Elle a raison en ce qui s'agit de l'éducation et de la prévention mais nous ne partons pas de rien. Nous partons d'une taxe qui est un peu débile", explique le député. Il poursuit : "L'idée est d'avoir une taxe qui ne soit plus aveugle mais d'avoir une taxe plus pertinente pour encourager les industriels".

À lire aussi
Le thym, un atout pour votre bonne santé santé
Le thym est un atout pour votre bonne santé, selon Michel Cymes

Malgré la défense de cette "taxe soda", Olivier Véran se montre beaucoup plus frileux quant à la mise en place d'une taxe sur la malbouffe, comme le préconise l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Je suis pour l'éducation à la santé, attention de ne pas multiplier les taxes comportementales non plus. On fait des efforts sur la malbouffe dans notre pays", répond-il. Et d'affirmer : "On peut améliorer les choses, sans avoir recours à la fiscalité"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790595865
La taxe soda "ne coûtera pas un euro de plus aux Français", assure Olivier Véran
La taxe soda "ne coûtera pas un euro de plus aux Français", assure Olivier Véran
INVITÉ RTL - Le député REM assure que cette taxe soda permet de "changer de logique" tout cela dans un "intérêt général".
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-taxe-soda-ne-coutera-pas-un-euro-de-plus-aux-francais-assure-olivier-veran-7790595865
2017-10-20 08:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Co__N3GBO5JyaZYOECc6TQ/330v220-2/online/image/2017/1020/7790595944_olivier-veran-etait-l-invite-de-rtl-le-20-octobre-2017.jpg