1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. La polémique Richard Ferrand vous paraît-elle justifiée ?
2 min de lecture

La polémique Richard Ferrand vous paraît-elle justifiée ?

REPLAY - RTL - Les sujets du jour : La polémique Richard Ferrand vous paraît-elle justifiée ? ; Chiffres du chômage, à quel indicateur se fier ? ; Une contravention pour usage et détention de cannabis au lieu d'une éventuelle peine de prison et un passage devant le tribunal ; L'évolution des campings.

Richard Ferrand, invité de RTL le 8 mai 2017
Richard Ferrand, invité de RTL le 8 mai 2017
Les auditeurs ont la parole du 25 mai 2017
36:18
AFP & Vincent Parizot & Christelle Rebière

Le quinquennat Macron connaît sa première fausse note avec une affaire immobilière révélée par Le Canard enchaîné autour du ministre Richard Ferrand, pièce maîtresse du nouveau président, alors que le gouvernement prépare un projet de loi de "moralisation de la vie publique". 

Le parti Les Républicains, en pleine campagne pour les législatives après une présidentielle plombée par les affaires de François Fillon, a rapidement attaqué en annonçant hier son intention de saisir le parquet national financier pour qu'il ouvre une enquête. Mais "les faits évoqués à ce stade n'entrent pas dans le champ de compétence du PNF". 

Le patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a demandé "solennellement" à l'exécutif de s'exprimer tandis que Marine Le Pen est allée plus loin, demandant la "démission" de M. Ferrand, auteur selon la présidente du Front national d'un "enrichissement personnel parfaitement immoral". 

Face à la polémique, l'entourage du Premier ministre Edouard Philippe a assuré que "la probité de Richard Ferrand" n'était "pas en cause". "Il ne saurait être question" de sa démission", a renchéri le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. 

Selon l'hebdomadaire satirique, en 2011, les Mutuelles de Bretagne dont Richard Ferrand, pas encore député à ce moment-là, était le directeur général, souhaitent louer des locaux commerciaux à Brest pour ouvrir un centre de soins et choisissent, entre trois propositions, celle d'une société immobilière appartenant à sa compagne. 
                   
Cette dernière, selon le journal, monte alors très rapidement une SCI et la promesse de location lui permet d'obtenir un prêt bancaire équivalent à la totalité du prix de ces locaux "en mauvais état". 

Outre une rénovation complète des locaux par la mutuelle pour 184.000 euros, toujours selon Le Canard, la valeur des parts de la SCI "a été multipliée par 3.000" six ans plus tard. 

Sur un autre volet dévoilé par Le Canard, l'embauche de son fils quelques mois comme collaborateur parlementaire, Richard Ferrand a toutefois évoqué des regrets en déclarant à franceinfo: "Si c'était à refaire, je ne le referais pas". 

À lire aussi


La polémique Richard Ferrand vous paraît-elle justifiée ? RTL vous invite à répondre à la question du jour. 

Sondage
La polémique Richard Ferrand vous paraît-elle justifiée ?*
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/