1 min de lecture Politique

L'Observatoire contre l'islamophobie dénonce "les propos immondes" d'Estrosi

Pour le président de l'Observatoire contre l'islamophobie, Christian Estrosi est "un recruteur de jihadistes".

Christian Estrosi en meeting à Nice (illustration)
Christian Estrosi en meeting à Nice (illustration) Crédit : JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Indigné et révolté", le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, Abdallah Zekri, a dénoncé ce mardi 28 avril des propos "immondes et stigmatisants" de Christian Estrosi, affirmant ce dimanche que la France devait faire face à des "cinquièmes colonnes" islamistes.

Abdallah Zekri a "déploré les déclarations dangereuses appelant à la haine" du député-maire UMP de Nice qui, selon lui, "surfe" sur les idées "du Front national et va dans son sens", a-t-il déclaré. Candidat aux régionales en Paca, Christian Estrosi avait également déclaré dimanche qu'une "troisième guerre mondiale" était déclarée à "la civilisation judéo-chrétienne" par "l'islamo-fascisme", ce dernier terme ayant été employé par d'autres responsables politiques, dont le Premier ministre, Manuel Valls.

Christian Estrosi est un recruteur de jihadistes

Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie
Partager la citation

"On en a marre d'être considérés comme des serpillères afin que des hommes politiques racistes viennent vomir leur haine ou s'essuyer les pieds sur nous", a-t-il ajouté. Pour Abdallah Zekri, le député-maire UMP "facilite la tâche des terroristes qui attirent les jeunes. Il ne fait que mettre de l'eau dans le moulin des recruteurs. Christian Estrosi est un recruteur de jihadistes", a-t-il ajouté.

L'Observatoire contre l'islamophobie, composante du Conseil français du culte musulman (CFCM), a pointé à la mi-avril une explosion des actes antimusulmans, au premier trimestre 2015 en France, avec 222 actes antimusulmans recensés, soit six fois plus que sur la même période de l'an dernier.

À lire aussi
Jean-Paul Delevoye, le 19 juin 2019 politique
Réforme des retraites : qu'est-il reproché à Jean-Paul Delevoye ?


Lire la suite
Politique Islamophobie Christian Estrosi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants