2 min de lecture International

L'ancien maire de New York affirme l'engagement des États-Unis sur l'accord de Paris

Au lendemain de l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord sur le climat, Michael Bloomberg a rencontré Emmanuel Macron et Anne Hidalgo à Paris, se positionnant contre la décision de Donald Trump.

Emmanuel Macron, Michael Bloomberg et Anne Hidalgo, le 2 juin à l'Élysée
Emmanuel Macron, Michael Bloomberg et Anne Hidalgo, le 2 juin à l'Élysée Crédit : CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL / AFP
benjamin pierret
Benjamin Pierret
et AFP

La résistance s'organise. Au lendemain de l'annonce de Donald Trump, qui a officialisé sa décision de retirer les États-Unis de l'accord de Paris, d'autres figures politiques américaines assurent de leur engagement sur la question du réchauffement climatique. En déplacement à Paris, l'ancien maire de New York Michael Bloomberg a déclaré vendredi 2 juin que les villes, les États fédérés, les entreprises et les citoyens américains "satisferont" les engagements des États-Unis sur le climat, en dépit du renoncement de Washington, lors d'une déclaration à l'Elysée

"Nous ne permettrons pas à Washington d'être sur notre chemin, c'est le message que les citoyens, les entreprises et les Etats fédérés envoient ce soir", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse aux côtés du président Emmanuel Macron et de la maire de Paris, Anne Hidalgo. "Les États-Unis rempliront les engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris" et les "entreprises et les citoyens qui s'emploieront à rester dans le mécanisme" de cet accord "satisferont aux objectifs fixés", a-t-il ainsi soutenu.

L'accord de Paris, une avancée "irréversible"

L'ancien maire, envoyé spécial des Nations unies pour les villes et le changement climatique, a également mis en valeur le pouvoir des autorités locales sur la question du climat : aux États-Unis, a-t-il fait valoir, "les niveaux d'émission (de gaz à effet de serre) sont déterminés dans une beaucoup plus grande mesure par les citoyens et les villes que par le gouvernement fédéral". 

À lire aussi
Carlos Ghosn et sa femme, le 3 avril 2019 Carlos Ghosn
Carlos Ghosn de nouveau inculpé par la justice japonaise

Sur Twitter, Anne Hidalgo a remercié Michael Bloomberg pour sa venue et son engagement, lui affirmant qu'il est "le meilleur espoir pour la mise en oeuvre de l'accord de Paris aux États-Unis". Emmanuel Macron a indiqué pour sa part que l'ex-maire de New York lui avait "annoncé une initiative pour que toutes les villes américaines, les entreprises, les États fédérés regroupent leurs forces" : "Il peut compter sur nous pour relayer cette action sur toutes les scènes internationale et auprès de tous les acteurs pertinents", a enchaîné le président français. "L'accord de Paris est irréversible et sera mis en oeuvre", a-t-il à nouveau assuré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Emmanuel Macron Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788821514
L'ancien maire de New York affirme l'engagement des États-Unis sur l'accord de Paris
L'ancien maire de New York affirme l'engagement des États-Unis sur l'accord de Paris
Au lendemain de l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord sur le climat, Michael Bloomberg a rencontré Emmanuel Macron et Anne Hidalgo à Paris, se positionnant contre la décision de Donald Trump.
https://www.rtl.fr/actu/politique/l-ancien-maire-de-new-york-affirme-l-engagement-des-etats-unis-sur-l-accord-de-paris-7788821514
2017-06-03 05:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SuBnsZKoeAnL1MmQ_Cd1ZA/330v220-2/online/image/2017/0603/7788821499_emmanuel-macron-michael-bloomberg-et-anne-hidalgo-le-2-juin-a-l-elysee.jpg