2 min de lecture Polémique

"Jérôme Cahuzac vers la rédemption en Guyane", décrypte Alba Ventura

ÉDITO - C'est donc loin de la métropole, en Guyane, que l'ex-ministre Jérôme Cahuzac, condamné pour fraude fiscale, a retrouvé temporairement du travail. Là-bas, le docteur Cahuzac va soigner, et peut-être aussi se soigner.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"Jérôme Cahuzac vers la rédemption en Guyane", décrypte Alba Ventura Crédit Image : Eric FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Jérôme Cahuzac a été condamné pour fraude fiscale à quatre ans de prison, dont deux ferme. Il occupe depuis cette semaine un poste de médecin généraliste pour un mois en Guyane.

Imaginez un peu. Un dispensaire en bois sur pilotis, le fleuve Oyapock qui coule en contre- bas. On est en pleine jungle, en pleine zone amérindienne. En face du fleuve, il y a le Brésil. C'est un endroit totalement isolé. Il n'y a pas de liaison aérienne. Et quand la route s'arrête, il faut prendre la pirogue pour rejoindre le petit hôpital. Quatre heures de pirogue.

Là-bas, on ne peut pas dire que les médecins se pressent - surtout en période de vacances - pour soigner les quelque 2.000 âmes des villages alentours. Le docteur Cahuzac sera le seul médecin à exercer pendant ce mois de juillet.

Voilà donc la carte postale de celui que son avocat avait qualifié de "paria". Parce qu'il n’a pas eu vraiment le choix de sa destination, Jérôme Cahuzac. Alors attention, il ne s’agit pas de faire pleurer dans les chaumières. Mais depuis ce qu'on a appelé "le scandale Cahuzac", il a essuyé échec sur échec.

Refus sur refus

À lire aussi
Une classe de formation à l'arabe, à Carquefou, en juillet 2018 (Illustration). coronavirus
Coronavirus : non, l’arabe n’est pas devenu la deuxième langue officielle pendant l’épidémie

L'ex-ministre de l'Économie et des Finances a voulu exercer en Corse-du-Sud, dans un petit village, où il a décidé de vivre désormais. Les habitants et le maire était pour, mais l'autorité administrative régionale de santé a dit "non". Il a tenté de s'installer en Seine-Saint-Denis. Il a aussi envisagé de partir en Afrique : impossible.

Il a essuyé un refus de la part d'un anesthésiste qui ne voulait pas travailler avec lui. De même qu'une ONG avec laquelle il avait collaboré refusait que Cahuzac prononce le nom de l'organisation par crainte de perdre des financements. Et finalement c'est ce petit hôpital guyanais qui lui a fait une offre.

Alors c'est loin, oui, mais c'est une offre qui tombe à pic dans sa volonté de rédemption. Celle du grand chirurgien, homme politique, ancien ministre du Budget qui a pêché par l'argent. L'homme qui n'a pas seulement fraudé, mais qui a aussi menti à la représentation nationale et au président de la République, les yeux dans les yeux. L'homme qui s'est retrouvé honteux et qui cherche à se montrer vertueux.

L'envie de tout reprendre à zéro

C'est aussi une démonstration pour les juges. Jérôme Cahuzac a été condamné, il doit purger sa peine. On entend dire qu'il pourrait échapper à la prison ferme, soit avec un régime de semi-liberté, soit avec du travail d’intérêt général, soit en portant un bracelet électronique. Et donc c'est aussi une façon de dire aux juges : "Voyez, je suis réinsérable, je suis amendable".

En tout cas il y a dans ce départ, la volonté de fuir en même temps que l'envie de tout reprendre à zéro. Souvenez-vous quand Alain Juppé a été condamné, il est parti au Québec, il est parti enseigner à l'ENA québécoise, il est parti "transmettre".

Jérôme Cahuzac a choisi de retourner aux sources de la médecine, au fin fond de la jungle guyanaise, dans le petit village de Camopi, pour "soigner" les Amérindiens Wayana et Teko.

Vous savez, quand un homme politique tombe, il redécouvre qu’il y a une vie ailleurs. Bon en même temps, il n'est pas devenu moine. Il ne va passer qu'un mois en Guyane !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Jérôme Cahuzac Guyane
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants