1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Marie Le Pen ne souhaite pas "un président Mustapha" en 2017
1 min de lecture

Jean-Marie Le Pen ne souhaite pas "un président Mustapha" en 2017

Le fondateur du Front national explique la défaite du parti à par l'une "union sacrée de l'extrême gauche à la droite".

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Marie-Pierre Haddad

Le Front national n'a remporté aucune région lors des élections régionales. Selon Jean-Marie Le Pen, ce scrutin reste "une très belle victoire". Cependant, le cofondateur du Front national tient pour responsable la classe politique. "Il y a eu une union sacrée de l'extrême gauche à la droite pour battre la route du Front national", explique-t-il lors d'un entretien à BFMTV.

Le père de Marine Le Pen indique ensuite : "On a vu intervenir massivement les électeurs des cités, notamment dans les Bouches-du-Rhône, qui n'avaient pas voté au premier tour et qui se sont mobilisés au second. Je ne voudrais pas qu'en 2017, nous nous trouvions devant l'hypothèse de Houellebecq, à savoir, celle de l'ouverture d'un gouvernement du président Mustapha". Dans son livre Soumission, l'auteur évoquait une victoire d'un parti islamiste lors de la présidentielle 2022.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/