1 min de lecture Assemblée nationale

Jean-Marc Ayrault intéressé par la présidence de l'Assemblée nationale

L'ex-Premier ministre se verrait bien au perchoir en remplacement de Claude Bartolone, si ce dernier gagne les régionales.

ayrault
ayrault
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Candidat aux élections régionales en Île-de-France, Claude Bartolone a assuré qu'il quitterait son poste de président de l'Assemblée nationale en cas de victoire en décembre. Il sera par ailleurs remplacé dès la rentrée parlementaire de septembre par un vice-président afin de mener sa campagne sereinement. Un poste pour lequel Jean-Marc Ayrault n'a pas caché son intérêt.

"Bien sûr que cette fonction m'intéresse, comme tout ce qui pourrait me conduire à être utile pour le pays" a déclaré l'ancien Premier ministre ce lundi 31 août au micro d'Europe 1. S'il ne souhaite pas trop s'avancer, le député socialiste de Loire-Atlantique glisse que son parti aimerait le voir prendre place sur le perchoir. "Beaucoup me sollicitent. Mais pour l'heure il s'agit de gagner les élections régionales et partout en France, pas seulement en Île-de-France."

Preuve de ce qu'il avance, Jean-Christophe Cambadélis l'a publiquement soutenu ce lundi sur LCI. "C'est une excellente idée" a indiqué le patron du PS. "C'était un excellent premier ministre, il n'y a aucune raison que l'on soit en désaccord là-dessus. Je le soutiens". C'est également un bon signe en ce qui concerne les élections régionales de décembre estime le Premier secrétaire : "Cela montre que Jean-Marc Ayrault pense que Claude Bartolone peut l'emporter sur la région Île-de-France. Je crois qu'il a de grandes chances et qu'il en train de modifier la situation. Il faut bien le dire, on était dans les cordes et aujourd'hui il y a un espoir à gauche, c'est que Claude Bartolone l'emporte, il a réactivé la campagne."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Jean-Marc Ayrault Élections régionales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants