2 min de lecture Gilets jaunes

"J'ai le sentiment que la casse devient inévitable", déplore le maire de Valence sur RTL

INVITÉ RTL - En cet acte 12 des "gilets jaunes", Nicolas Daragon, maire Les Républicains de Valence, dans la Drôme, exprime ses craintes quant à la mobilisation dans sa ville de plus de 10.000 manifestants.

245-ROBUCHON L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier
>
"J'ai le sentiment que la casse devient inévitable", déplore Nicolas Daragon sur RTL Crédit Image : AFP / Philippe Desmazes | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier et Leia Hoarau

Cette ville de la Drôme a été désignée, samedi 2 février, comme site de rassemblement des contestataires. Plus de 10.000 personnes sont attendues en cette 12e journée de mobilisation des "gilets jaunes". 

Une journée que Nicolas Daragon, le maire de la ville redoute : "Les manifestations de 'gilets jaunes' organisées partout en France donnent lieu à l'infiltration de groupes malveillants. (...) Valence n'est pas exclue, même si jusqu'à aujourd'hui, on n'a pas connu de troubles". 

Le maire précise également que si les manifestations précédentes étaient déclarées, encadrées et possédaient un service de sécurité, "ce n'est pas le cas aujourd'hui". "J'ai le sentiment que (la casse) devient inévitable dans ce type de mouvement", déplore-t-il. "C'est une journée à la fois inquiétante et qui nous plonge dans l'incertitude. (...) Inquiétant parce que 10% de casseurs s'infiltreraient dans ces manifestations." 

À lire aussi
Éric Drouet, une des figures du mouvement "gilets jaunes" Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : Éric Drouet verbalisé à Paris

Une source d'incertitude également pour le maire car les autorités ne connaissent ni le lieu ni l'heure de départ, ni le parcours, ni la composition exacte des cortèges, des décisions qui se sont toutes prises sur les réseaux sociaux.

Plusieurs milliers de forces de l'ordre mobilisées

Le maire livre également son opinion quant à l'utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD), qui font polémique depuis quelques semaines, en raison de leur dangerosité. Vendredi 1er février, le Conseil d'État avait rejeté la demande de suspension de l'arme, la jugeant nécessaire pour les forces de l'ordre.

"Lorsque j'entends les arguments de la police sur le fait qu'entre le corps-à-corps et l'arme à feu, il faut qu'il y ait quelque chose, je suis plutôt sensible à ça. Et je relève que nos forces de l'ordre ont reçu des centaines de projectiles, dont des bouteilles d'acide. Donc quel est le moyen de protection à distance de la police s'ils n'ont plus ça ?", explique-t-il.

"Évidemment, quant on a des armes de ce type, il faut qu'elles soient contrôlées et que leur usage soit contrôlé. (...) Il faut mettre en sécurité les forces de l'ordre, et il faut que les manifestants puissent protester, tant qu'ils sont dans le calme et qu'ils sont contrôlés". 

Pour faire face à une éventuelle marée jaune, près d'un millier de membres des forces de l'ordre seront mobilisées aujourd'hui à Valence et autour de Valence. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Politique Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796424771
"J'ai le sentiment que la casse devient inévitable", déplore le maire de Valence sur RTL
"J'ai le sentiment que la casse devient inévitable", déplore le maire de Valence sur RTL
INVITÉ RTL - En cet acte 12 des "gilets jaunes", Nicolas Daragon, maire Les Républicains de Valence, dans la Drôme, exprime ses craintes quant à la mobilisation dans sa ville de plus de 10.000 manifestants.
https://www.rtl.fr/actu/politique/j-ai-le-sentiment-que-la-casse-devient-inevitable-deplore-nicolas-daragon-sur-rtl-7796424771
2019-02-02 10:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aD_u11dkkn6ujcLLJOff6A/330v220-2/online/image/2019/0202/7796425399_le-maire-les-republicains-de-valence-nicolas-daragon-le-25-mars-2014-archives.jpg