1 min de lecture Transports

Île-de-France : les élus votent l'accès au fichier des personnes radicalisées pour les transports

Les élus franciliens de droite et d'extrême-droite ont voté mardi 3 juillet un vœu demandant à l'État de donner accès au fichier des personnes radicalisées pour les transports en commun franciliens.

Un policier près d'un Transilien (illustration)
Un policier près d'un Transilien (illustration) Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

La région Île-de-France va demander à l'État l'accès au fichier des personnes radicalisées (FSPRT) pour le syndicat des transports franciliens Île-de-France Mobilités. Un vœu a été adopté en ce sens mardi 3 juillet, rapporte Le Figaro.

Cette mesure vise à éviter qu'"un individu considéré comme dangereux puisse être dans une situation de responsabilité dans nos transports en commun, qui puisse mettre en danger la vie de nos usagers", selon Othman Nasrou, président du groupe LR, qui a porté ce vœu

Les élus de droite ont soutenu et voté la mesure, de l'UDI au RN (ex-FN), estimant, comme Jean-François Vigier (UDI) a estimé que "ce vœu reste extrêmement respectueux de nos libertés fondamentales".

À gauche, où le voeu a été largement décrié, Pierre Serne (Alternative écologique et sociale) a accusé la droite d'"user du populisme". "Un outil de renseignement qui est dévoilé ne sert plus à rien", a-t-il fustigé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Île-de-France Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants