2 min de lecture Présidentielle 2017

La gauche tape fort sur Valls qui rallie Macron

Les réactions au ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron sont amères de la part des socialistes qui soutiennent Benoît Hamon.

Manuel Valls et Arnaud Montebourg, le 12 mai 2014 à Faverges
Manuel Valls et Arnaud Montebourg, le 12 mai 2014 à Faverges
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

La décision de Manuel Valls de voter pour Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle a provoqué un flot de réactions à gauche. C'est le dégoût qui l'emporte après ce choix de lâcher Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste, alors que l'ancien Premier ministre avait assuré de son soutien au soir de sa défaite au deuxième tour de la primaire de la gauche fin janvier.

Arnaud Montebourg, membre de l'équipe de campagne de Benoît Hamon, a ainsi qualifié Manuel Valls d'"homme sans honneur". "Chacun sait désormais ce que vaut un engagement signé sur l'honneur d'un homme comme Manuel Valls : rien. Ce que vaut un homme sans honneur", a-t-il écrit sur Twitter. Toujours sur le réseau social, Patrick Mennucci, député socialiste des Bouches-du-Rhône, apostrophe l'ancien chef du gouvernement : "Tu nous fais honte". Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, n'a qu'"un seul adjectif ce matin pour qualifier le comportement de Manuel Valls : minable".

"Minable", c'est aussi le terme employé par Mathieu Hanotin, codirecteur de campagne de Benoît Hamon. Selon lui, le choix de Manuel Valls est une "minable tentative de sabotage". "Je trouve toujours bizarre ces responsables politiques qui font appel à ce qu'il y a de plus beau dans notre République, à la démocratie, à ces grands concepts, pour finalement, à la fin, défendre uniquement leurs propres intérêts", a-t-il lancé sur BFMTV. Le soutien de l'ancien Premier ministre à Emmanuel Macron représente pour Mathieu Hanotin la "dernière manifestation de tout un groupe de personnes de gauche comme de droite qui veulent surtout finalement continuer de s'accrocher au pouvoir coûte que coûte". 

À lire aussi
Marine Le Pen en visite en Guyane en décembre 2016 présidentielle 2017
Marine Le Pen est-elle arrivée en tête dans les départements d'Outre-mer ?

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a fait part de sa tristesse "de ne pas avoir réussi à convaincre Manuel Valls de ne pas soutenir Emmanuel Macron". "Je combats cette position. Notre candidat, après la primaire et la convention unanime des socialistes, est Benoît Hamon. Il doit représenter tous les socialistes, les radicaux et tous les écologistes. (...) J'appelle tous les socialistes au calme, au respect de leurs principes et de leur cohérence pour une gauche qui gouverne et qui transforme", a-t-il indiqué dans un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Parti socialiste Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787868233
La gauche tape fort sur Valls qui rallie Macron
La gauche tape fort sur Valls qui rallie Macron
Les réactions au ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron sont amères de la part des socialistes qui soutiennent Benoît Hamon.
https://www.rtl.fr/actu/politique/homme-sans-valeur-minable-honte-la-gauche-tape-fort-sur-valls-qui-rallie-macron-7787868233
2017-03-29 13:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5G7UCQb5ct1ttDORJZf8QQ/330v220-2/online/image/2016/1208/7786183090_manuel-valls-et-arnaud-montebourg-le-12-mai-2014-a-faverges.jpg