2 min de lecture Polémique

Hollande : "Plus le livre d'un commentateur que d'un ex-président", juge Alba Ventura

ÉDITO - François Hollande publie ce mercredi 11 avril "Les leçons du pouvoir" (éditions Stock), un livre dans lequel il défend son quinquennat et dans lequel il égratigne Emmanuel Macron. Un ouvrage pour rien, estime la journaliste Alba Ventura.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Hollande : "Plus le livre d'un commentateur que d'un ex-président", juge Alba Ventura Crédit Image : AFP / Archives, CHARLY TRIBALLEAU | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Honnêtement, ça n'a que peu d’intérêt. Voilà un homme qui a dû jeter l'éponge parce que les Français n'en voulaient plus, qui vient à peine de quitter l'Élysée - il était président il y a un an encore - et qui vient nous livrer ses Mémoires, comme si le pays était suspendu à ses Leçons du pouvoir.

Il écrit que ce livre est une façon de faire "œuvre civique". Mais de quel civisme parle-t-on, quand le rapport entre les citoyens et leur président a été autant abîmé ? Il y a quelque chose de pathétique.

Vous savez, Victor Hugo, dans Les Châtiments contre Napoléon III, disait : "S'il n'en reste qu'un, alors je serai celui-là". Dans une version disons toute "hollandaise", cela donne : "S'il n'y en avait qu'un pour défendre mon quinquennat, alors je serai celui-là !" Puisque personne ne se précipite pour expliquer aux Français ce qu'a été le mandat de François Hollande, autant le faire soi-même.

Avec des "si"...

Hollande en est là. Il espère réhabiliter sa présidence, revisiter son mandat, corriger son image. C'est un peu une manie chez les anciens présidents : ils cherchent toujours à refaire l’histoire. À le lire, avec l'affaire Fillon, il aurait pu battre Macron.

À lire aussi
Donald Trump. lors d'un meeting à Tulsa. racisme
Etats-Unis : Trump partage une vidéo d'un de ses fans criant "white power"

Et si seulement les "frondeurs" ne l'avaient pas empêché de mener sa politique ? S'ils n'avaient pas diviser la famille ? Ou si Valls n'avait pas voulu à tout prix dégainer son 49.3 ? Vous savez ce qu'on dit ? Avec des "si", il n'y aurait pas eu Leonarda, il n'y aurait pas eu la déchéance de nationalité, il n'y aurait pas eu la mauvaise gestion de la loi El-Khomri.

Dans ce livre, ce qui frappe aussi ce sont les coups de griffes à l'encontre de son successeur. Ce n'est pas nouveau : depuis le mois d'août, à intervalles réguliers, François Hollande égratigne le Président Macron.

Bon on pourrait dire que c'est de bonne guerre. Après tout, Emmanuel Macron ne se gêne pour régler ses comptes avec son prédécesseur, dès qu'il en a l'occasion. Mais franchement, il n'y a pas un chapitre de ce livre de 400 pages où Emmanuel Macron n'est pas présent. Cela vire à l'obsession.

Hollande n'a pas vu venir Macron

Un Macron qui a été élu par effraction, par opportunité. Bref, un accident. Et là encore, François Hollande refait l'histoire. Il explique qu'Emmanuel Macron lui a menti de bout en bout. Il n'emploie pas le mot "trahison". Sans doute pense-t-il que c'est trop fort.

Enfin, la vérité c'est qu'il ne l'a pas vu venir. François Hollande se défend de naïveté, mais il a cruellement manqué de clairvoyance. Il est tombé sur plus secret, plus mystérieux, plus hermétique que lui.

Alors un président doit-il dire tout ça ? Vous savez, ce livre c'est celui d'un homme qui n'a pas encore digéré d'avoir été rejeté, un homme qui se sent humilié. C'est d'ailleurs bien plus le livre d'un commentateur que d'un ancien président.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique François Hollande Présidence de la République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants