2 min de lecture François Hollande

Hollande pas candidat en 2017 si le chômage ne baisse pas : les coulisses d'une déclaration surprenante

ÉCLAIRAGE – François Hollande a créé la surprise en mettant son avenir dans la balance, tout en niant avoir cherché à faire diversion.

François Hollande, le 8 avril 2014, à L'Elysée.
François Hollande, le 8 avril 2014, à L'Elysée. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Générique 1
Vincent Derosier Journaliste RTL

François Hollande ne sera pas candidat en 2017 si le chômage ne baisse pas d'ici là. Du moins, c'est ce qu'il a affirmé lors d'une visite vendredi 18 avril chez Michelin, à Clermont-Ferrand. Des propos intervenus quelques heures après la démission de son conseiller Aquilino Morelle, soupçonné de conflit d'intérêt. Retour sur une promesse bien surprenante.

Vers 13h30, François Hollande déjeune avec les salariés sous une tente aménagée pour l'occasion. Il est interrogé sur l'emploi chez Michelin. Mais le président répond sur le chômage en France : c'est là qu'il lâche la fameuse phrase sur son avenir politique. Seul Arnaud Montebourg, assis en face du président, semble tiquer. 

Un timing déroutant

Nicolas Sarkozy avait eu une formule similaire, mais c'était en 2007 juste avant d'être élu. Si la promesse de François Hollande parait largement tenable,  elle est quand même surprenante à un moment où le président vient de tout chambouler : un nouveau premier ministre, un gouvernement de combat… 

Une feuille de route qu'il qualifie lui-même de rugueuse, et pourtant, il choisit de se mettre lui-même sur la sellette

L'affaire Morelle reléguée au second plan

À lire aussi
François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris François Hollande
François Hollande veut allonger le mandat du président de la République à 6 ans

Ces propos intervenus quelques minutes après la démission de son conseiller et auteur de ses discours, Aquilino Morelle, donne l'impression qu'il a voulu faire diversion. Mais l'Elysée dément : "aucune diversion, la parole était libre, le président a simplement voulu parler avec franchise à un salarié", dit-on.

Lorsque François Hollande tient ses propos, au départ, personne ne les entend clairement. C'est le président lui-même qui, un peu plus tard, confirme les avoir tenu. On peut penser qu'il voulait absolument que tout le monde entende. En tout cas, s'il n'y a pas eu pas volonté de diversion, cette déclaration à le mérite de reléguer l'affaire Aquilino Morelle au second plan. 

>
Hollande pas candidat en 2017 si le chômage ne baisse pas : les coulisses d'une déclaration surprenante Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Politique Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants