1 min de lecture États-Unis

"Hillary Clinton passe de favorite rayonnante à candidate anxieuse" juge Alain Duhamel

ÉDITO - Les nouvelles révélations de Wikileaks concernant ses e-mails plombent la candidate démocrate dans les sondages laissant à Donald Trump les mains libres.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
"Hillary Clinton passe de favorite rayonnante à candidate anxieuse" juge Alain Duhamel Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et La rédaction numérique de RTL

Le suspens est total. À une semaine de la présidentielle américaine, Donald Trump repasse en tête dans un sondage, devant Hillary Clinton plombée par l'affaire des e-mails. Selon une nouvelle étude ABC Washington PostHillary Clinton est créditée de 45% des intentions de vote contre 46% pour le milliardaire. "Ce retournement prouve encore une fois qu'une élection présidentielle n'est jamais jouée. Il y a une semaine Hillary Clinton était une favorite rayonnante. Aujourd'hui, elle n'est plus qu'une favorite anxieuse", estime Alain Duhamel. Pour l'éditorialiste, les accusations d’éventuelles tricheries lors des primaires démocrates risquent de lui coûter cher. 

"Hier, elle était une reine couronnée, aujourd'hui elle est une prétendante vulnérable", reprend-t-il. L'initiative du chef du FBI de relancer l'affaire des e-mails dévoilés il y a quelques mois par Wikileaks est très contestée. "C'est une transgression des traditions démocratiques et du principe d'équité", juge Alain Duhamel. "Si Donald Trump l'emporte, on pourra dire que James Comey y sera pour beaucoup". Ce sont désormais les États-clés qui vont départager les deux candidats mais également l'intervention de Barack Obama qui va encore s'accentuer", prédit l'éditorialiste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Hillary Clinton Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants